Affaire de l'ingérence russe: les premières inculpations prononcées

Robert Mueller, ex-patron du FBI, a été nommé pour enquêter sur les liens supposés entre l'équipe de campagne de Donald Trump et l'Etat russe.[SAUL LOEB / AFP]

C'est une affaire qui a rythmé l'actualité américaine depuis quelques mois. Aujourd'hui, l'enquête ouverte sur l'ingérence russe supposée dans l'élection présidentielle américaine connaît une nouvelle avancée. 

Les investigations menées par le procureur spécial Robert Mueller ont en effet donné lieu aux premières inculpations d'individus suspectés d'avoir contribué à cette ingérence du Kremlin. D'après CNN, ces premières inculpations ont été approuvées par un grand jury de Washington DC.   

La chaîne d'information américaine n'indique pas l'identité des individus visés ni les chefs d'accusations qui leur sont reprochés. «Ces actes d’accusation sont toujours sous scellés, sur ordre du juge fédéral», précise la chaine d’information. Mais cela devrait s'éclaircir dès lundi, jour où devraient avoir lieu les premières arrestations selon des sources proches du dossiers reprises par CNN.  

Des éléments troublants

Robert Mueller, ex-patron du FBI, a été nommé pour enquêter sur les liens supposés entre l'équipe de campagne de Donald Trump et l'Etat russe pendant les mois précédant l'élection. L'affaire, dont le procureur devra déterminer les circonstances exactes, a d'ores-et-déjà abouti à la démission de Michael Flynn, l'ex premier conseiller à la sécurité nationale du président, et au limogeage de James Comey, ancien chef du FBI.

Le procureur spécial devra aussi s'intéresser au contenu et aux enjeux d'une rencontre qui avait eu lieu en mai à la Maison Blanche. Elle réunissait le président Donald Trump, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, et l’ambassadeur russe à Washington, Sergueï Kisliak.

Trois commissions parlementaires du Congrès sont aussi en charge d'enquêter sur cette collusion supposée. Le fils aîné du président américain, Donald Trump Jr. a été interrogé par une des ces commissions au mois de septembre. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles