Affaire Maddie : la piste de la serveuse bulgare

Kate et Gerry McCann tiennent le portrait de leur fille Maddie, disparue en 2007. [AFP]

Dix ans après la disparition de la petite Madeleine (Maddie) McCann au Portugal, les enquêteurs britanniques seraient sur la piste d'une mystérieuse «femme en violet». Une serveuse de nationalité bulgare aperçue près du le lieu du drame.

C'est ce qu'a affirmé, dimanche 19 novembre, Heriberto Gonzalez, un criminologue espagnol, au quotidien britannique The Daily Mirror.

Selon lui, qui travaille sur cette affaire depuis ses débuts, cette femme de 58 ans est identifée comme étant Luisa T.

Elle avait été vue, vêtue de violet, en compagnie de son mari à Praia da Luz, une station balnéaire du sud du Portugal, près de l'appartement que les époux McCann louaient pour leurs vacances.

Ils avaient dit «n'être au courant de rien»

A l'époque, le couple avait été interrogé quelques jours seulement après la disparition de Maddie mais avait indiqué «n'être au courant de rien». Les enquêteurs ne leur auraient pas parlé depuis.

Mais Heriberto Gonzalez en est persuadé : «En examinant tous les éléments, il semble très probable que les policiers sont à leur recherche et je sais que des agents de Scotland Yard se trouvent en Bulgarie», a-t- il déclaré au Mirror. 

Après la disparition de Maddie, le complexe hotelier où séjournaient les McCann avaient licencié un certain nombre d'employés et il est en effet probable que le couple bulgare soit retourné dans son pays. 

Une piste «significative» ?

Les déclarations de l'enquêteur espagnol pourraient enfin être rapprochées de celles émises, en mai dernier, par Mark Rowley, le commissaire adjoint en charge de l'enquête.

Il avait ainsi expliqué à la presse britannique qu’une piste «significative» était toujours à l’étude et qu’elle valait le «coup d’être poursuivie», ne donnant toutefois pas plus de détails.

«Ce n'est peut-être pas aussi rapide que nous le souhaiterions, mais de vrais progrès ont été réalisés dans l'enquête», avait de son côté déclaré la mère de Maddie, Kate McCann, dans une interview diffusée sur la BBC.

L'une des enquêtes les plus médiatiques de ces dernières années

«Nous avons toujours l'espoir de retrouver Madeleine», avait-t-elle ajouté, en décrivant le dixième anniversaire de sa disparition comme un «terrifiant marqueur du temps, du temps volé».

Madeleine avait trois ans lorsqu'elle a disparu le 3 mai 2007 déclenchant l'une des enquêtes policières les plus médiatisées de ces dernières années.

En 2015, Scotland Yard a réduit le nombre d'enquêteurs travaillant sur l'affaire de vint-neuf à quatre, et, le mois dernier, des fonds supplémentaires de 154.000 Livres (173.000 euros environ) ont été débloqués afin de leur permettre de poursuivre leurs recherches.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles