«Tortures, électrocutions, travaux forcés» : le témoignage poignant d'un ancien esclave en Libye

La semaine dernière, CNN diffusait un documentaire choc révélant l'existence de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye. [Capture d'écran vidéo CNN]

Un jeune Camerounais de 17 ans, réfugié en France, a raconté à Europe 1, le calvaire qu’il avait vécu en Libye.

Emprisonné, violenté et vendu comme esclave à trois reprises, le jeune homme explique que «chaque jour, il y a des tortures, des bastonnades, des électrocutions et des travaux forcés». Les femmes sont quant à elle contraintes à la prostitution.

«Tu deviens un objet. Ce qu’on nous a appris à l’école sur la traite négrière, tu comprends que c’est revenu», témoigne-t-il auprès d'Europe 1.

«Le mouton vaut plus que l'homme noir»

Et de poursuivre : «Rendez-vous compte que, en Libye, le mouton vaut plus que l’homme noir. Je ne comprends pas comment Dieu peut fabriquer certains hommes. Un humain normal ne peut pas faire ça».

La semaine dernière, CNN diffusait un documentaire choc révélant l'existence de la vente de migrants africains comme esclaves en Libye. Depuis, une enquête a été ouverte par les autorités du pays tandis que de nombreux politiques du monde entier se sont émus de telles révélations.

Mercredi, le président Emmanuel Macron a souligné que l'affaire «relève bien de la traite des êtres humains», dénonçant «un crime contre l'humanité».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles