Les 5 choses à savoir sur le Bitcoin, la cryptomonnaie

Le Bitcoin connaît un engouement que peu auraient prédit. [JUSTIN TALLIS / AFP]

Personne n'aurait parié sur une croissance si rapide. Le Bitcoina dépassé la barre symbolique des 10.000 dollars, un mois seulement après avoir passé la barre des 5.000 euros.

Certains estiment que son prix pourrait atteindre 5 millions de dollars dans les années à venir, d'autres au contraires soulignent les risques de bulle financière. Quoiqu'il en soit, les monnaies cryptées, et les technologies qui les supportent, semblent amenées à s'imposer dans un avenir proche. 

Un mystérieux créateur

Le Bitcoin est une monnaie virtuelle, crée en 2009 par le mystérieux Satoshi Nakamoto. L'identité de ce dernier reste sujette à caution, celui-ci n'ayant jamais donné signe de vie, et certains pensent qu'il s'agit d'un pseudonyme utilisé par un groupe d'informaticiens. 

Une monnaie «virtuelle»

Une monnaie est dite «virtuelle», dans le sens ou elle n'existe pas sous forme physique, comme l'Euro ou le Dollar. En revanche, il est possible de payer des biens avec cette monnaie : quelques sites de vente en ligne, notamment américains, l'acceptent déja. Surtout, on peut l'échanger contre d'autres devises, comme n'importe quelle monnaie. 

Une monnaie décentralisée

Mais contrairement aux monnaies classiques, le Bitcoin est une monnaie cryptée, ou crypto-monnaie. Il s'agit donc d'une monnaie électronique qui s'échange de pair à pair (d'un individu à l'autre) sans intermédiaire, l'ensemble du système fonctionnant de manière décentralisée, donc sans l'intervention d'une banque ou d'un quelconque intermédiaire. Aucune banque centrale ne peut intervenir pour réguler sa valeur.  Le Bitcoin est donc dépourvu de cadre juridique et n'a pas de cours légal. Un commerçant a le droit de le refuser.

Le Blockchain, une technologie prometteuse

Le Bitcoin, comme les autres crypto-monnaies, repose sur la technologie du «blockchain». Celle-ci stocke l'ensemble des transactions réalisées depuis la création de la monnaie cryptée et transmet les informations, sans aucun organe central de contrôle. Cette technologie du blockhain est de l'avis général très prometteuse. Elle pourrait permettre de réguler à l'avenir tous les contrats et transactions de manière bien plus efficace qu'actuellement, avec des humains. 

Des «mineurs» de Bitcoin

C'est un algorithme informatique qui gère la création des Bitcoins de manière régulière. Des particuliers jouent le rôle de «mineurs», en consacrant leur ordinateur à la création de Bitcoins : les calculs nécessaires demandent des machines puissantes, consommant ainsi beaucoup d'énergie.

La montée rapide du Bitcoin fait dire à certains que l'on est en pase de connaître l'explosion de la bulle des monnaies cryptées, comparant la situation à l'explosion de la bulle internet au début des années 2000. 

Attention, donc, si vous souhaitez investir : le Bitcoin comme les autres monnaies cryptées sont extrêmemnt volatiles, et elles pourraient très bien connaître une forte baisse de leur valeur dans les semaines à venir. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles