Rodrigo Duterte est favorable au mariage homosexuel

Près de 80% des habitants des Philippines sont de fervents catholiques [Ted Aljibe / AFP]

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé, dimanche 17 décembre, vouloir légaliser le mariage entre personnes du même sexe dans l'archipel. 

«Je veux le mariage entre personnes du même sexe. Le problème c'est qu'il va falloir changer la loi. Mais nous pouvons changer la loi», a-t-il ainsi déclaré sous les applaudissements de la communauté LGBT de Davao, d'où il est originaire.

«La loi dit que le mariage est une union entre un homme et une femme, a-t-il poursuivi. Je n'ai aucun problème à faire que cela soit avec un homme, avec une femme ou qui que ce soit qui ait la préférence d'un être humain». 

En croisade contre l'Eglise

Le mariage gay, tout comme le divorce et l'avortement sont toujours illégaux aux Philippines, en grande partie à cause de l'influence de l'Eglise. Près de 80% des habitants de l'archipel sont de fervents catholiques. 

Mais depuis son arrivée au pouvoir en 2016, Rodrigo Duterte est parti en croisade contre l'Eglise, accusant le clergé d'abus sexuels et d'hypocrisie. 

Des propos salués par une association LGBTIQ

S'il n'a pas précisé de date concernant la légalisation du mariage homosexuel, cette décision du président philippin a été saluée par Naomi Fontanos, directrice de Ganda Filipinas, un groupe de défense des personnes transgenres.

Elle a néanmoins déclaré espérer que cela n'est pas «un exercice pour amuser la galerie» et que «le président va vraiment s'engager derrière les droits de l'Homme et la justice sociale pour tous, pas seulement pour la communauté LGBTIQ». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles