Au moins 11 morts dans un attentat-suicide à Kaboul

De la fumée envahit une rue de Kaboul où un Afghan court se mettre à l'abri après un attentat contre un centre culturel chiite, le 28 décembre 2017 [SHAH MARAI / AFP/Archives] Ce nouvel incident survient une semaine après un attentat suicide contre un centre culturel chiite de Kaboul. [SHAH MARAI / AFP/Archives]

Un kamikaze a déclenché une bombe jeudi soir à proximité de policiers et de manifestants à Kaboul, faisant au moins 11 morts et 25 blessés, selon des responsables.

L'attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, s'est produit en marge d'une manifestation organisée après la mort d'un commerçant lors d'une opération de police visant des trafiquants d'alcool et de drogue, selon un responsable ayant requis l'anonymat. «Un assaillant kamikaze s'est fait exploser (...) près d'un groupe de policiers qui tentaient d'assurer la sécurité d'une manifestation», a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi.

«Nous pouvons confirmer que pour le moment 11 corps ont été transportés dans les hôpitaux, de même que 25 blessés», a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé, Wahid Majroh, à l'AFP. «Le bilan pourrait évoluer, les ambulances continuant de travailler», a-t-il ajouté.

D'après le porte-parole de la police de Kaboul, Basir Mujahid, le kamikaze, qui était à pied, s'est exploser «très près» d'un groupe de policiers, en tuant au moins cinq et en blessant onze autres.

Multiplication des attaques

Ce nouvel incident survient une semaine après un attentat suicide contre un centre culturel chiite de Kaboul, faisant 41 morts et 84 blessés. Une attaque le jour de Noël contre une antenne des services de renseignements afghans de la capitale avait quant à elle tué six personnes. Daesh, arrivé en 2015 en Afghanistan et qui multiplie les attentats dans le pays, avait revendiqué ces deux attaques.

Les attentats se succèdent à Kaboul, faisant de la capitale l'un des endroits les plus dangereux du pays. Le 31 mai, un camion piégé y avait tué 150 personnes et blessé environ 400 autres.

À suivre aussi

Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019 [NOORULLAH SHIRZADA / AFP]
Terrorisme Afghanistan : 62 morts lors d'un attentat dans une mosquée
Une responsable de la commission électorale en Afghanistan vide une urne pour le comptage des voix après la fermeture des bureaux de vote pour l'élection présidentielle, le 28 septembre 2019 [HOSHANG HASHIMI / AFP]
Moyen-orient Une présidentielle afghane sans gros incident mais avec une forte abstention
Le site d'un attentat suicide commis le 17 septembre 2019 lors d'un meeting électoral du président afghan Ashraf Ghani à Charikar, province de Parwan [ABDUL SHAHMIM TANHA / AFP]
Conflit Afghanistan : double attentat pendant la campagne électorale, au moins 48 morts

Ailleurs sur le web

Derniers articles