Les 10 révélations hallucinantes tirées du livre sur Donald Trump

Ivanka Trump a raconté que le crâne de son père était «complètement chauve, avec quelques poils sur les côtés et sur le haut du front».[AFP]

Dans son livre «Fire and Fury : Inside the Trump White House», publié ce vendredi 5 janvier, le journaliste Michael Wolff raconte, après un an et demi d’enquête, des anecdotes et révélations sur l’année au pouvoir de Donald Trump.  

Son fils Donald Junior l’aurait trahi

Selon l’ancien conseiller du président Stephen Bannon, le fils de Donald Trump, Donald Junior, son gendre, Jared Kushner, ainsi que son ancien directeur de campagne, Paul Manafort, auraient rencontré une avocate russe et proche du Kremlin Natalia Veselnitskaya, le 9 juin 2016, dans la Trump Tower.

Stephen Bannon juge cette rencontre comme étant «antipatriotique» et «traître». En effet, l’avocate russe avait promis des documents qui pouvaient «incriminer» Hillary Clinton. Pour l’ancien conseiller, les proches de Donald Trump auraient dû avertir le FBI tout de suite mais selon lui, «Donald Trump Junior aurait répondu qu’il ‘aimait’ beaucoup cette hypothèse».

Il n’est pas assez renseigné sur la Constitution 

«Trump ne lit rien, même pas des mémos d’une page, même pas des briefings sur ses mesures, rien», aurait écrit un conseiller dans un mail, repris dans le livre. Selon Michael Wolff, Donald Trump n’était pas prêt à devenir président. «Tôt dans la campagne, Sam Nunberg (un conseiller) est allé expliquer la Constitution au candidat : ‘Je suis allé jusqu’au 4e amendement, se souvient Nunberg, avant que son doigt tombe sur ses lèvres et que son attention se perde», écrit le journaliste.

Donald Trump aurait également déclaré qu’il ne connaissait pas John Boehner, au moment où il devait choisir le futur chef de cabinet pendant la campagne. Le républicain  était pourtant président de la Chambre des représentants, juste avant Paul Ryan. Après sa victoire, il avait demandé à embaucher son gendre, Jared Kushner, comme chef de cabinet. «Finalement Ann Coulter a pris le président à part (…) Apparemment personne ne vous l’a dit, mais vous ne pouvez pas. Vous ne pouvez pas embaucher vos enfants», lui aurait-elle dit, selon Michael Wolff.

Sa victoire lors de l'élection présidentielle est une surprise

L’auteur assure que Donald Trump et son équipe étaient persuadés de perdre l’élection présidentielle. Le président qualifiait à l'époque ses conseillers de «losers».

Il n’imaginait tellement pas gagner qu’en septembre 2016, lorsque sa femme Melania Trump lui avait demandé quel était son avis par rapport à la diffusion de photos d’elle nue alors qu’elle était mannequin, il lui avait répondu : «Attends encore un peu. Tout sera fini en novembre».  L’auteur écrit : « Il a donné à sa femme un garantie solennelle : il n’y avait simplement aucune chance qu’il gagne».

Sa femme a d’ailleurs pleuré lors des résultats de l’élection «mais pas des larmes de joie». «Un peu après 20h le soir de l’élection (…) Don Junior a dit à un ami que son père, ou DJT comme il l’appelle, ressemblait à quelqu’un ayant vu un fantôme», raconte l’auteur.  

Il n’est pas apprécié par les personnes qui l’entourent

L’auteur écrit que de nombreux proches du président estiment qu’il est «stupide». Le secrétaire au Trésor, Steve Mnuchin, le considère comme un «idiot», tandis que le patron du Conseil national économique, Gary Cohn estime que Donald Trump est «con comme un balai».

Le secrétaire général chargé de la sécurité nationale, H.R. McMaster le définit comme une «andouille».

Il adore les cheeseburgers

Dans le livre, on découvre que le président américain raffole des cheeseburgers mais pas n’importe lesquels… Ceux de chez McDonald’s. Mais cette envie de manger McDonald’s s’explique par sa «peur depuis longtemps d’être empoisonné».

Dès qu’il le peut, Donald Trump commande un hamburger dans un McDonald’s de Washington, choisi au hasard. A travers cette technique, il espère que personne ne sache que la commande est pour lui : la nourriture est ainsi préparée en toute sécurité.  

La couleur de ses cheveux est due à son impatience

C’est sa fille Ivanka Trump qui a révélé le secret. Sa chevelure blonde qui vire au orange serait, selon elle, à cause d’un produit de coloration, «Just for Men», qui noircit avec le temps d’application. «C’est l’impatience qui rend ses cheveux blond-orangé», a expliqué Ivanka Trump. 

Sa fille a également raconté que le crâne de son père était «complètement chauve, avec quelques poils sur les côtés et sur le haut du front».

Il regarde beaucoup la télévision

Tellement fan des écrans de télévision que Donald Trump a fait installer au pied de son lit «deux écrans de télévision de plus que celui déjà disponible». Il regarde notamment la chaîne Fox News.

Une anecdote relève que lorsqu’il ne dinait pas avec son ancien conseiller, Stephen Bannon, le président s’enfermait dans sa chambre «avec un cheeseburger au lit, en regardant trois télévisions tout en téléphonant».

Sa fille Ivanka Trump prendrait la relève

Et si sa fille préférée, Ivanka Trump, prenait la relève ? Elle aurait, d’après l’auteur, passé un deal avec son mari, Jared Kushner, à leur arrivée à la Maison Blanche qui consistait à conseiller Donald Trump dans l’espoir de lancer Ivanka dans la course à la présidentielle.

«Si un jour, dans le futur, se dessine une possibilité, elle sera celle qui se présentera à l’élection présidentielle. La première femme président, s’amuse Ivanka, ne serait pas Hillary Clinton, mais Ivanka Trump», raconte Michael Wolff.

Il ne partage par la même chambre avec sa femme

Même si le couple s’affiche régulièrement ensemble sur la scène médiatique, Melania et Donald Trump ne dorment pas ensemble et font même chambre à part.

C’est une première depuis le couple John et «Jackie» Kennedy.

Il serait paranoïaque

Le président américain a fait installer un verrou sur sa porte «entraînant un conflit avec le Secret Service (le service chargé d’assurer sa sécurité), qui insistait pour avoir accès à sa chambre», raconte l’auteur. Vous avez dit stressé ? 

Il interdit également aux agents d’entretien de ramasser ses t-shirts et chemises qu’ils jettent au sol. Il demande que personne ne touche à rien et «surtout pas sa brosse à dent» ! On apprend également que Donald Trump juge «effrayante» la Maison Blanche

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles