Anti-Trump, Eminem se dit prêt à perdre «la moitié de ses fans»

Dans son dernier album «Revival», Eminem s'attaque aux Etats-Unis de Donald Trump.[Theo Wargo / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Très critique envers Donald Trump, le rappeur américain Eminem s'est dit prêt, jeudi, à perdre ses fans qui soutiennent le président américain.

En octobre dernier, lors de la cérémonie des BET Awards, il avait livré un texte violent, «The Storm». Pendant plus de quatre minutes il avait ainsi critiqué la politique de Donald Trump. «Ce que nous avons désormais au pouvoir c’est un kamikaze, qui va probablement provoquer un holocauste nucléaire», avait notamment rappé Eminem.

Il avait également demandé à son public de choisir entre lui et le président républicain. «Si vous êtes indécis, je vais choisir pour vous, allez-vous faire f**», avait-il lancé.

«Je pense défendre ce qui est juste»

Jeudi, dans une interview au magazine Billboard, l'artiste a confirmé qu'il n'avait pas de regrets quant à ses propos. «Si à la fin de la journée, je perds la moitié de mes fans, qu'il en soit ainsi, a confié Eminem. Parce que je pense défendre ce qui est juste et être du bon côté.»

«Je ne vois pas comment quelqu'un de la classe moyenne, qui travaille d'arrache-pied tous les jours (...) peut penser que ce p** de milliardaire peut l'aider.» Dans son dernier album «Revival» sorti en décembre, Eminem s'attaque aux Etats-Unis de Donald Trump.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles