Tuerie en Floride : il détruit son arme et fait le buzz sur les réseaux

Scott-Dani Pappalardo a coupé son fusil d'assaut après la fusillade en Floride[Capture Youtube]

Après la fusillade en Floride qui avait fait 17 morts, le New-yorkais Scott-Dani Pappalardo a posté une vidéo sur laquelle il découpe son arme à feu à la scie. Elle a été visionnée par 21 millions de personnes à ce jour.

Son geste est le fruit d’une longue réflexion à propos de son fusil d'assaut AR-15, semblable à celui qui a été utilisé lors de la fusillade au lycée de Parkland en Floride

Avant de détruire son fusil d'assaut, Scott-Dani Pappalardo explique ses motivations. «Regardez les photos des victimes des armes à feu. Est-ce que les armes sont plus importantes qu’eux ? Je ne crois pas. Je vais donc m’assurer que mon arme ne servira jamais à tuer.» déclare dans sa vidéo.

Il évoque également d’autres tueries comme celle de l’école primaire Sandy Hook en 2012 et celle du Festival de musique à Las Vegas en 2017 , expliquant qu'elles l'ont scandalisées et émues. Son but avec cette vidéo est d'inciter les Américains à abandonner leurs armes à feu. «Quand est-ce que l'on aura une loi qui interdira ce genre d'arme dans la société actuelle?», s'interroge-t-il.

Un passionné des armes à feu pour l'abandon de celles-ci

Un geste surprenant pour ce passionnée d'armes à feu. Il s'était tatoué, trente ans plus tôt, une arme ornée du deuxième amendement de la constitution américaine «le droit de garder et de porter des armes». Il ne regrette pas son tatouage malgré son choix d'abandonner sa passion. Il dit n'avoir jamais chassé, mais il trouve un certain plaisir à tirer dans des stands de tir. «Je vais être honnête, tirer c'est génial» explique-t-il dans la vidéo.

Les armes à feu aux États-Unis ont fait déjà 2.000 morts depuis le début de l'année 2018, soit en moins de deux mois selon Gun Violence Archive. Scott-Dani Pappalardo espère pousser les gens à détruire leurs armes sans attendre une loi qui les bannirait.

Le début du mouvement #oneless

Pour toucher encore plus de personnes, Scott-Dani Pappalador a lancé le mouvement #oneless (un en moins), inspiré du mouvement #metoo. De nombreux internautes ont adhéré au mouvement.

Amanda Meyer a été l'une des premières à se filmer en train de scier,elle-aussi, son arme à feu.

«Nous avons tous merdé de temps en temps. C'est ce qui arrive quand vous êtes un plouc ... mdr. J'aurais dû rester fidèle à mes instincts de plouc et utiliser des outils à main.»

D'autres internautes postent des photos de leurs armes détruites en ajoutant le #onelessgun (une arme à feu en moins) :

«Je l'ai dis plusieurs fois... Je possède une arme à feu. Mais les dernières semaines m'ont fait réfléchir à propos du besoin de possèder une arme du type AR... Un semi-automatique de grande qualité. Et bien, il y a deux jours, j'ai décidé que je n'en avais pas besoin. Mais comme beaucoup, j'ai eu peur d'en finir.... Donc maintenant, mon fusil a fini sur le sol de mon garage... Porte-boulon détruit, parties supérieures et inférieures détruites... Les magazines détruits, le tronc a été coupé (la lame n'a pas tout traversé) et le pli aussi (c'est formidable qu'une hache est utilisé). Je continuerai à posséder des armes à feu et continuerai probablement à acheter des armes à feu, mais à mon avis, ce type d'arme n'avait pas sa place parmi les civils #oneless #onelessgun #wnc #congressact»

 «J'en ai assez de la violence armée aux États-Unis, alors aujourd'hui j'ai détruit cette mitraillette nazi pour qu'elle ne puisse plus jamais perpétrer le mal et massacrer des innocents»

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles