La nouvelle directrice de la CIA a soutenu la torture

Simulation de noyade, privation de sommeil... aux yeux de Gina Haspel, tous les moyens semblaient légitimes pour faire passer aux aveux les prisonniers. [AFP]

Avec l'annonce de sa nomination à la tête de la CIA suite au départ de Mike Pompeo, Gina Haspel voit ressurgir un pan gênant de sa carrière professionnelle, du temps où elle exerçait en 2013 les fonctions de responsable des opérations clandestines dans les prisons secrètes américaines.

Une expérience qui avait tourné court puisqu'elle avait été priée de quitter son poste quelques semaines seulement après sa nomination. L'administration américaine de l'époque avait alors justifié son choix, en exprimant des doutes et des réserves sur les méthodes employées dans ces centres coupés du monde. En clair, on reprochait à Gina Haspel d'avoir établi un vaste système de tortures pour interroger les suspects. Simulation de noyade, privation de sommeil... à ses yeux, tous les moyens semblaient légitimes pour faire passer aux aveux les prisonniers.

Le Washington Post rapporte que de tels faits ont été constatés dans «une prison decrète Thaïlande» qu'elle gérait. Parmi les prisonniers qui ont subi ses méthodes controversées, figurent notamment les deux Saoudiens, Abd al-Rahim (cerveau présumé de l'attentat contre le pétrolier Limburg en 2002 et de l'attaque contre le navire américain USS Cole en 2000) et Abou Zoubaydah, présenté comme le premier membre influent présumé d'Al-Qaïda.

Autre zone d'ombre dans le CV d'Haspel : son implication supposée dans la destruction de vidéos comprommettantes sur ces techniques d'interrogatoires. Les avocats des détenus apparaissant sur les images ont souhaité récupérer ces vidéos pour les présenter à la justice, en vain. Par ailleurs, d'insistantes rumeurs laissent entendre que le président de la commission du Renseignement du Sénat, veuille détruire les copies d'un rapport secret datant de 2014 sur le programme de tortures de la CIA. Pour permettre à Gina Haspel d'être intronisée en douceur dans ses nouvelles fonctions ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles