Ex-espion russe empoisonné : Londres hausse le ton avec Moscou et annonce une série de sanctions

Theresa May a annoncé l'expulsion de 23 diplomates russes du Royaume-Uni, après avoir jugé la Russie «coupable» de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal.[HO / PRU / AFP]

La Première ministre britannique Theresa May a annoncé devant le parlement britannique la suspension des contacts bilatéraux avec la Russie et l'expulsion de 23 diplomates russes dont le pays considère, a-t-elle déclaré, qu'ils sont en fait «des agents du renseignement non déclarés».

«Ils ont une semaine pour partir», a précisé la Première ministre. La cheffe du gouvernement a également annoncé la «suspension des contacts bilatéraux» avec Moscou . La Russie disposait jusqu'ici de 59 diplomates accrédités au Royaume-Uni.

Et pour enfoncer le clou symboliquement, Theresa May a assuré qu'aucun membre du gouvernement ou de la famille royale ne se rendra en Russie, cet été, pour la Coupe du monde de football.

L'ambassade de Russie réplique

L'ambassade de Russie à Londres a dénoncé mercredi la réponse «hostile», «inacceptable» et «injustifiée» du Royaume-Uni à l'encontre de la Russie, après l'empoisonnement d'un ex-agent double sur le sol britannique.

«Nous considérons cette action hostile inacceptable, injustifiée et de courte vue. Toute la responsabilité de la détérioration des relations entre la Russie et le Royaume-uni est le fait des dirigeants britanniques actuels», a déclaré l'ambassade dans un communiqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles