Malala Yousafzai est de retour au Pakistan, une première depuis son agression en 2012

Malala Yousefzai s'est rendue au Pakistan pour la première fois depuis son agression en 2012. [AFP]

La plus jeune lauréate du prix Nobel de la Paix Malala Yousafzai vient de retourner dans son pays natal, le Pakistan. Une première depuis son agression par les talibans en 2012.

Arrivée à l’aéroport international Benazir Bhutto, à Islamabad, Malala Yousafzai a été prise en photo par des médias locaux. Le déroulement de son voyage est resté secret pour assurer sa sécurité et celle de ses parents qui l’accompagnent.

Une visite à haut risque

Près de quinze véhicules blindés avec des policiers lourdement armés l’on escortée jusqu’au bureau du Premier ministre pakistanais Shahid Khaqan Abbasi.

La visite ne durera que quatre jours, les soutiens de cette icône féministe espèrent la rencontrer dans son village natal Mingora, dans la vallée de Swat. Mais aucune information n’a été communiquée à ce sujet.

Les autorités locales craignent que les talibans ne veuillent perturber le voyage ou attaquer la jeune femme de 20 ans.

Malala Yousefzai, «ennemie» des talibans

En 2012, Malala Yousafzai, alors âgée de 14 ans, avait dû quitter rapidement le Pakistan après avoir été la cible d’un attentat. Elle se rendait à l’école quand son bus scolaire s’était fait attaquer par des militants talibans.

Ces derniers lui reprochaient d’écrire contre le groupe islamique sur son blog de BBC. Elle avait toutefois survécu à une balle dans le crâne et l’épaule à l’hôpital Queen Elizabeth à Birmingham, ville britannique où elle réside désormais avec sa famille.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles