Gaza : un 17e Palestinien décède après avoir été blessé vendredi

Les affrontements ont fait, outre les 17 morts, plus de 1.400 blessés. [MAHMUD HAMS / AFP]

Un Palestinien est décédé ce lundi 2 avril après avoir été blessé vendredi par des tirs de soldats israéliens. Ce décès porte à 17 le nombre de Palestiniens tués dans les affrontements avec les forces israéliennes. 

L'homme de 29 ans avait té touché à l'estomac lors de la manifestation qui avait réuni des dizaines de milliers de Palestiniens. 

Selon le ministère de la Santé local, la répression de la «marche du retour» a fait, outre les 17 morts, plus de 1.400 blessés dont 757 par des tirs à balles réelles.  

Les Palestiniens accusent les soldats israéliens d'avoir tiré sur les manifestants alors qu'ils ne représentaient pas un danger. De son côté, le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahou a souligné que l'armée avait «agit fermement et avec détermination pour protéger sa souveraineté et la sécurité de ses citoyens». 

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, ainsi que la représentate de la diplomatie européenne, Federica Mgherini, ont réclamé une «enquête indépendante» sur les événements. Une demande rejetée par l'Etat hébreu. Dimanche soir, le Quai d'Orsay a exprimé «sa plus vive préoccupation», demandant aux israéliennes de faire preuve de «retenue». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles