Pour Maduro, Macron «est en train de détruire la France»

Le président vénézuélien s'en est pris à Emmanuel Macron au cours d'une conférence de presse. [FEDERICO PARRA / AFP]

En réponse à l'Elysée, qui estimait dans un communiqué que le scrutin présidentiel du 20 mai au Venezuela ne sera pas «juste, libre et transparent», le président Nicolas Maduro a répliqué qu'Emmanuel Macron «détrui[sait] la France». 

C'est lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi 5 avril que le président vénézuélien, candidat à sa propre succession, a fustigé son homologue français : «Ce que me dit Macron me passe au-dessus, Macron est un pantin de la politique de Trump contre le Venezuela», a-t-il déclaré, ajoutant que seul «le peuple souverain» de son pays pouvait juger ce scrutin. 

Macron, «un tueur à gages»

Il a souligné que, selon lui, la critique de l'exécutif français était malvenue, étant donné «la grève générale de toute la classe ouvrière» et des «travailleurs» qui a actuellement lieu dans l'Hexagone. 

«Il est en train de détruire la France. Macron a été mis à la tête de la France pour faire office de tueur à gages, Macron est un tueur à gages de l'oligarchie financière chargé de détruire les droits sociaux du peuple français», a-t-il ajouté, avant de conclure : «Nous aurons des élections, nous aurons des résultats et il y aura un président légitime du Venezuela et je me fous de ce que dit Macron». 

La veille de cette conférence de presse, au cours d'une cérémonie pour le cinquantième anniversaire de la mort de Martin Luther King, il avait également accusé les gouvernements français et espagnol, qui avaient tous deux exprimé leur désapprobation envers l'élection présidentielle du 20 mai, de «racisme». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles