Sous-marin danois : Peter Madsen fait appel de sa condamnation à perpétuité

Le Danois Peter Madsen, condamné à la prison à vie pour le meurtre de la journaliste suédoise Kim Wall, a officiellement fait appel de cette décision.

Mais l'inventeur autodidacte danois ne conteste pas le verdict, a indiqué lundi le parquet.

En effet, Peter Madsen «a été reconnu coupable du meurtre de Kim Wall et n'a fait appel que de la durée» de sa condamnation, a annoncé à l'AFP Simon Gosvig, porte-parole du parquet danois. La demande de Madsen ne doit cependant pas être interprétée comme un aveu de culpabilité, prévient le parquet. 

Le 25 avril, Peter Madsen, 47 ans, avait été condamné à la prison à vie pour le meurtre avec préméditation de Kim Wall, 30 ans, ainsi que pour lui avoir infligé des mutilations sexuelles et avoir démembré et décapité son cadavre avant de le disperser en mer. 

Peter Madsen a commis «un meurtre cynique, prémédité, d'une nature particulièrement violente», avaient estimé la juge professionnelle et les deux jurés du tribunal de Copenhague. T-shirt sous veste noire, le condamné, qui plaidait la thèse de l'accident, avait écouté le verdict debout puis s'était assis près de son avocate commise d'office, manifestement affecté, selon une journaliste de l'AFP. Il avait annoncé qu'il fairait appel.

L'affaire, unique dans les annales judiciaires du Danemark où seuls 25 détenus purgent une peine d'enfermement à vie, a connu un retentissement médiatique sans précédent dans le royaume. Une centaine de journalistes danois et étrangers s'étaient déplacés pour entendre le verdict. Malgré la bataille d'experts, le manque de preuves matérielles irréfutables et l'état de décomposition avancée du corps de Kim Wall, qui n'avaient pas permis de déterminer les causes de sa mort, le tribunal avait suivi le réquisitoire du parquet.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles