Donald Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien

Donald Trump a logiquement indiqué que les sanctions contre l'Iran seraient rétablies[AFP - Image d'illustration]

Le président Donald Trump a annoncé mardi le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien en direct de la Maison Blanche.

L'information avait déjà été révélée par un responsable américain, c'est désormais officiel. Donald Trump a annoncé la décision que beaucoup redoutaient en retirant les Etats-Unis de l'accord de Vienne. 

«Les clauses de cet accord sont inacceptables. Si je le poursuis, il y aura une course aux armements», a commencé par affirmer le chef d'Etat qui a également affirmé détenir la preuve que l'Iran avait menti. «Cet accord ne permet pas de contenir les ambitions nucléaires de l'Iran. Il ne fait rien pour contenir l'activité de déstabilisation de l'Iran, y compris son soutien au terrorisme»

Il a logiquement indiqué que les sanctions contre l'Iran seraient rétablies, puisque la levée progressive de ces dernières étaient consécutives à l'accord sur le nucléaire signé en 2015 par Barack Obama. En échange, la communauté internationale avait obtenu de l'Iran qu'elle ne se dote par de l'arme nucléaire. 

Les Etats-Unis, la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Iran avaient signé cet accord après 21 mois de négociations houleuses et une dizaine d'années de crise. 

Les réactions de la communauté internationale

Emmanuel Macron a réagi après s'être s'entretenu avec ses homologues allemande et britannique, Angela Merkel et Theresa May, vers 19h30, avec lesquelles il partage une vive opposition au retrait des Etats-Unis de l'accord. 

Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères a indiqué que l'Union européenne était «déterminée à préserver» l'accord nucléaire iranien.

Benyamin Netanyahu a indiqué, quant à lui, «soutenir totalement» la décision «courageuse» de Donald Trump.

«Israël soutient totalement la décision courageuse prise aujourd'hui par le président Trump de rejeter le désastreux accord nucléaire» avec la République islamique, a déclaré le premier ministre en direct sur la télévision publique israélienne dans la foulée de la déclaration du président américain

La réaction de l'Iran

Le président iranien Hassan Rohani a dénoncé une «guerre psychologique» et a affirmé vouloir discuter avec les Européens, les Russes et les Chinois, soit les autres signataires de l'accord. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles