Fusillade dans un lycée au Texas : un élu américain estime que les portes de l'établissement sont en cause

La fusillade a fait dix morts et dix blessés. [SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Après la fusillade dans un lycée au Texas qui a fait dix morts et dix blessés ce vendredi 18 mai, un élu américain a déclaré que les nombreuses portes de l'établissement étaient la cause de cette tuerie. 

«Il y a trop d'entrées et de sorties dans nos 8.000 établissements au Texas», a affirmé le lieutenant-gouverneur républicain Daniel Patrick lors d'une conférence de presse. «Il n'y a pas assez de gardes pour protéger chaque entrée et sortie [...] Il va falloir être créatifs», a-t-il ajouté. 

Cet élu conservateur, qui s'était prononcé contre la régulation de la vente des armes à feu en 2016, envisage ainsi de limiter le nombre de portes dans les lycées afin d'éviter qu'une nouvelle fusillade se produise. Une idée qui a été raillée sur les réseaux sociaux. 

«Enfin nous parlons du VRAI problème»

«Les armes ne tuent pas les personnes. Les portes tuent les personnes»

«Peut-être qu'on devrait mettre les personnes comme le lieutenant-gouverneur à la porte»

«Regardez cet incroyable arsenal d'armes !!!»

«Honnêtement, j'ai une crise d'angoisse quand je pense aux deux portes de ma maison»

Le tireur présumé, Dimitrios Pagoutzis, a ouvert le feu dans le lycée Santa Fe ce vendredi à 8h (heure locale). Il s'est servi d'un fusil à pompe et d'un revolver qui appartenaient à son père. Le jeune homme de 17 ans a été interpellé et risque la peine de mort. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles