Un amendement pour faire reconnaître la chocolatine

Le débat fait rage entre partisans de la chocolatine et du pain au chocolat.[JOEL SAGET / AFP]

« Pain au chocolat » contre « chocolatine » : le débat va-t-il enfin être tranché ? Dix députés Les Républicains ont déposé un amendement à l'Assemblée nationale pour faire reconnaître le second terme pour qualifier la viennoiserie.

Dans le Sud-Ouest, notamment, le pain au chocolat est en effet appelé « chocolatine ». A l'initative du député du Lot, Aurélien Pradié, les députés demandent que le code rural et de la pêche maritime soit revu, notamment l'article L. 640-1 baptisé « politique conduite dans le domaine de la qualité et de l'origine des produits ». Il demandent que soit ajouté au texte « pour valoriser l'usage courant d'appellation due à la notoriété publique du produit et de ses qualités reconnues au travers d'une appelation populaire ».

Cet ajout permettrait ainsi de reconnaître les appelations locales, donc de la chocolatine, entre autres. « Une telle évolution, légère, de la loi, permettra de redonner ses lettres de noblesse à de nombreux produits locaux », expliquent les auteurs de l'amendement. « Ce sera par exemple le cas d’une viennoiserie dont historiquement le nom a puisé son origine dans la région Gasconne, et qui fait la fierté de tout le sud de la France : la chocolatine. »

Surnommé logiquement « amendement chocolatine », le texte sera examiné le 30 mai au plus tard.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles