Harvey Weinstein choisit le même avocat que DSK pour se défendre

[TIMOTHY A. CLARY / AFP]

Le producteur de cinéma déchu, Harvey Weinstein, qui s'est livré ce vendredi 25 mai aux autorités new-yorkaises, a pris pour avocat un homme déjà connu du grand public.

Il s'agit de Benjamin Brafman d'après une déclaration diffusée mercredi par une porte-parole de l'agresseur présumé. Cet avocat vedette américain âgé de 69 ans a déjà défendu les rappeurs Sean «Diddy» Combs et Jay Z, mais aussi Michael Jackson. 

Surtout, Benjamin Brafman avait fait les gros titres au moment de l'«affaire DSK» en défendant les intérêts de l'homme politique français, accusé d'avoir agressé sexuellement Nafissatou Diallo le 14 mai 2011, dans une suite du Sofitel de New York.

Le cabinet de Benjamin Brafman a confirmé avoir été engagé pour défendre les intérêts d'Harvey Weinstein, selon le New York Times. Il est accusé par des dizaines de femmes d'agressions sexuelles. 

Parmi elles, figurent les actrices Paz de la Huerta et Lucia Evans qui affirment avoir été violées par ce dernier. 

L’avocate Blair Berk défendra également l'agresseur sexuel présumé. Par le passé, elle a représenté les intérêts de Mel Gibson, Halle Berry ou Lindsay Lohan.

Plusieurs médias ont rapporté mardi que le procureur de Manhattan allait présenter à un grand jury les éléments à charge pesant sur Harvey Weinstein, en vue d’une potentielle inculpation. Sollicitée par l’AFP, une porte-parole du procureur Cyrus Vance s’est refusée à commenter cette information.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles