Migrants : Melania Trump ne veut pas voir les enfants séparés de leurs parents

Melania Trump "déteste" voir des enfants de migrants être séparés de leur famille.[SAUL LOEB/ AFP]

Ce dimanche 17 juin, Melania Tump a déclaré que son « pays devait être gouverné avec cœur ». Par l’intermédiaire de sa directrice de communication, Stephanie Grisham, elle appelle à un accord bipartisan pour réformer les lois sur l’immigration.

Depuis mi-avril, la nouvelle politique américaine de tolérance zéro à la frontière avec le Mexique a conduit 2.000 enfants à être séparés de leurs parents, car ils étaient entrés illégalement sur le sol américain. Les démocrates s’y opposent fortement.

Les démocrates portés responsables

Donald Trump a accusé sur Twitter les démocrates d'être responsables de cette situation. «Les démocrates peuvent apporter une solution à la séparation forcée des familles à la frontière en travaillant avec les républicains à une nouvelle loi, pour une fois ».

Les enfants ne peuvent pas être envoyés dans les prisons où sont détenus leurs parents, ce pourquoi ils sont contraints d’être séparés. Deux lois vont être ainsi proposées par les républicains en vue d’améliorer la situation : l’une qui répondra aux demandes de Donald Trump consistant à construire un mur à la frontière mexicaine (pour 25 milliards de dollars) tout en réconciliant les modérés et les conservateurs, l’autre satisfaisant leur aile dure.

Pour Melania Trump, il est inconcevable que des enfants soient éloignés de leurs parents. Ainsi, la loi s’assurera désormais « que les mineurs accompagnés appréhendés à la frontière ne soient pas séparés de leurs parents ».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles