L'équipe de House of cards surprise par le renvoi de Kevin Spacey

Robin Wright dit n'avoir entretenu avec son partenaire de jeu qu'une relation «professionnelle». [Jesse Grant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Dans le sillon de l'affaire Weinstein, le comédien Kevin Spacey, alias le cynique Frank Underwood, avait été renvoyé de la série politique House of Cards. Il avait été accusé d'agressions et de harcèlement sexuel. Mais ses partenaires à l'écran se disent «surpris» et «attristés».

«Je ne connaissais que l'incroyable artiste qu'il était». C'est en ces termes que Robin Wright, qui joue Claire, l'épouse de Kevin Spacey dans la série, a réagi pour la première fois aux accusations, ce lundi 9 juillet sur NBC.

L'actrice a en effet précisé qu'elle n'avait entretenu qu'une relation purement «professionnelle» avec Spacey, et qu'ils ne se «voyaient pas en dehors du travail».

Elle affirme donc n'avoir aucune nouvelle de lui et même ignorer «comment le joindre».

«Je ne connaissais pas l'homme», a ainsi insisté Robin Wright.

Kevin Spacey n'est pas inculpé

Depuis l'émergence de #Metoo Outre-Atlantique, le célèbre comédien a fait l'objet d'une dizaine d'accusations d'agressions ou de harcèlement sexuel.

Des enquêtes ont été ouvertes à son encontre à Los Angeles, mais aussi à Londres où il a dirigé le fameux théâtre Old Vic (2004-2015).

Pour le moment, Kevin Spacey n'est visé par aucune inculpation. Et son personnage dans House of Cards est désormais interprété par l'acteur Christopher Plummer.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles