Ingérence russe : des documents du FBI accablent un ex-conseiller de Donald Trump

Carter Page conseillait Donald Trump pendant sa campagne[Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

D'après des documents publiés par des médias américains, un conseiller de Donald Trump était directement mis en cause par le FBI, alors même que le président actuel était encore en campagne.

Il s'agit de Carter Page, conseiller de Donald Trump dédié à la politique étrangère du candidat républicain lors de sa course pour la présidence. 

Or une note du FBI datant d'octobre 2016, soit quelques semaines avant l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, indique : «Le FBI pense que Page a été l'objet d'un recrutement ciblé par le gouvernement russe».

Le FBI, dans ce document rédigé un mois avant la victoire du magnat de l'immobilier mais caviardé avant publication, affirme croire «que les efforts du gouvernement russe sont coordonnées avec Page et peut-être d'autres individus associés à la campagne du Candidat #1», en référence au républicain.

«Page a établi des relations avec des responsables du gouvernement russe, y compris des agents du renseignement russe», ajoute-t-il. 

Cette publication intervient un peu plus d'une semaine après l'inculpation, par le procureur spécial chargé d'enquêter sur cette ingérence du Kremlin, de douze agents du renseignement russe pour avoir piraté les ordinateurs du Parti démocrate.

Carter Page n'a pas été inculpé à ce stade. Il s'est vivement défendu dimanche sur la chaîne CNN : «Non, je n'ai jamais été un agent d'un pouvoir étranger».

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles