Pendant la canicule, la consommation de viande de chien explose

Cette vague de chaleur, inédite en Corée du Nord, a déjà été fatale à 28 personnes[Kazuhiro NOGI / AFP]

Depuis plusieurs semaines, la Corée du Nord suffoque sous une vague de chaleur. Et pour combattre ces températures extrêmes, les Nord-Coréens consomment davantage de viande de chien. 

Le met qui est particulièrement prisé en ce moment, la soupe de «dangogi», est fait à base de viande canine très épicée. En théorie, il est consommé uniquement pendant le «sambok», nom donné aux trois jours les plus chauds de l'année. Ils ont été fixés au 17 et 27 juillet, ainsi qu'au 16 août en 2018. 

Soupe aux mille vertus

Mais cette année, le thermomètre s'affole dans la péninsule coréenne. Il fait environ 37°C dans la capitale, Pyongyang, et le mercure grimpe même au-dessus des 40°C dans d'autres villes. 

Comme le rappelle Ouest-France, s'il n'existe aucune statistique concernant la consommation de «dangogi» et de viande de chien, «on estime que 2 millions de chiens sont abattus chaque année dans le pays pour être mangés». En Corée du Nord, on attribue en effet de nombreuses vertus à cette soupe : la viande canine apporterait endurance, virilité et longévité, tandis que les épices assurent la thermorégulation du corps. 

Cette vague de chaleur, inédite en Corée du Nord, a déjà été fatale à vingt-huit personnes, tandis que 2.266 autres ont été touchés par des troubles liés aux températures élevées. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles