Les séismes les plus meurtriers en Indonésie depuis 2004

Le 26 décembre 2004, un séisme de 9,1 sur l'échelle de magnitude du moment (mw), le plus puissant depuis quarante ans, provoque un tsunami gigantesque qui fait plus de 220.000 morts dans une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est dont 168.000 en Indonésie.[BAY ISMOYO / AFP]

Au moins 91 personnes sont mortes après le séisme qui a touché l'île indonésienne de Lombok dimanche. Ce qui en fait l'un des plus meurtriers en Indonésie depuis le tremblement de terre de 2004, qui avait été suivi d'un gigantesque tsunami.

2004

Le fond de l'océan Indien se soulève soudainement, le 26 décembre, d'une quinzaine de mètres au large de la côte occidentale de l'Indonésie. Un séisme de 9,1 sur l'échelle de magnitude du moment (mw), selon l'Institut géologique américain (USGS), le plus puissant depuis quarante ans, provoque un tsunami gigantesque qui fait plus de 220.000 morts dans une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est dont 168.000 en Indonésie.

La côte de la province d'Aceh, dans le nord-ouest de Sumatra, est la première région touchée par ce mur d'eau parfois haut de dix mètres, avant les îles indiennes d'Andaman et de Nicobar, le sud-ouest de la Thaïlande, le continent indien, la Malaisie, la Birmanie, le Sri Lanka, les Maldives et même la côte orientale de l'Afrique, touchée six heures après le séisme.

2005

Le 28 mars, un séisme d'une magnitude de 8,6 mw (USGS) au large de Sumatra fait près de 900 morts, environ 6.000 blessés et détruit de nombreux bâtiments notamment sur l'île de Nias (nord-ouest).

2006

Près de 6.000 personnes sont tuées, le 26 mai, dans un violent tremblement de terre qui frappe l'île de Java. Le séisme d'une magnitude de 6,3 mw (USGS) touche une zone peuplée au sud de la grande ville universitaire de Yogyakarta et fait environ 38.000 blessés, plus de 420.000 sans-abris. Près de 157.000 habitations sont également détruites.

Quelques semaines plus tard, le 17 juillet, un tsunami causé par un puissant séisme sous-marin d'une magnitude de 7,7 mw (USGS) frappe la côte sud-ouest de l'île de Java, faisant plus de 600 morts et ravageant la petite station balnéaire de Pangandaran.

2009

Le 2 septembre, un séisme de 7 mw (USGS) ressenti jusqu'à Jakarta et sur les îles de Bali et Sumatra, provoque la mort de 100 personnes.

Le 30 septembre, c'est la grande ville portuaire de Padang qui est touchée par un nouveau séisme d'une magnitude de 7,6 mw (USGS) Au moins 1.100 morts périssent dans la catastrophe. Quelques 100.000 habitations sont détruites et près d'un demi-million de personnes se retrouvent sans abri.

2010

Plus de 430 personnes trouvent la mort dans un puissant séisme de 7,8 mw (USGS), survenu le 25 octobre et suivi par un tsunami sur l'archipel isolé des Mentawaï, au large de Sumatra. Plusieurs villages, notamment sur l'île de Pagaï du Sud, sont dévastés par des vagues de plus de trois mètres de haut qui pénétrent jusqu'à 600 mètres à l'intérieur des terres.

2016

Une secousse d'une magnitude de 6,5 mw (USGS) à une faible profondeur fait, le 6 décembre, au moins 100 morts et détruit des centaines de maisons, mosquées et échoppes dans la province d'Aceh. Près de 84.000 personnes sont déplacées après le séisme.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles