Séisme à Lombok : au moins 100 morts, 12 Français blessés

L'île de Lombok a été frappée par un séisme de magnitude 7 dimanche, une semaine à peine après une première secousse meurtrière. Un nouveau bilan établit le nombre de décès plus de cent auxquels s'ajoutent des centaines de blessés, dont douze Français. Environ 2000 touristes sont en cours d'évacuation depuis lundi.

Ces touristes étrangers et indonésiens se trouvaient sur les petites îles de Gili, au moment du séisme. 200 autres ont déjà quitté Gili.

Parmi les victimes figurent un enfant d'un an et une personne de 72 ans.

Deux répliques consécutives ont suivi le séisme qui s'est déclenché à 10km de profondeur, selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Une des secousses a atteint une magnitude de 5,4. L'épicentre se situait en mer à 18 km au nord-ouest de Lombok, loin des principaux endroits touristiques du sud et de l'ouest de l'île. 

De nombreux bâtiments avaient été endommagés à Mataram, principale ville de Lombok, a indiqué un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes à l'AFP.

Alerte au tsunami levée

Après le séisme, les autorités avaient lancé une alerte au tsunami, levée plus tard dans la journée, faisant craindre le pire au pays déjà touché par une vague meurtrière par le passé. En 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 au large de Sumatra, à l'ouest de l'Indonésie, avait fait 220.000 morts dans les pays riverains de l'Océan indien, dont 168.000 en Indonésie.

Il y a une semaine, un séisme de magnitude 6,4, mais beaucoup moins profond, avait fait 17 morts et détruit des centaines de bâtiments sur l'île. Il avait provoqué des glissements de terrain, prenant au piège des randonneurs sur les sentiers de montagne de Lombok.

L'Indonésie est située sur la fameuse «ceinture de feu» du Pacifique où des plaques tectoniques se rejoignent provoquant de fréquentes éruptions volcaniques et des tremblements de terre. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles