Afghanistan : au moins 100 morts parmi les forces de sécurité

Le gouvernement afghan affirme garder le contrôle des principaux bâtiments publics de Ghazni, située à environ deux heures de Kaboul[STRINGER / AFPTV / AFP]

Au moins cent membres des forces de sécurité afghanes ont été tués dans les combats les opposant depuis jeudi soir aux talibans pour le contrôle de la ville de Ghazni (Est), a déclaré lundi 13 août le ministre de la Défense Tariq Shah Bahrami.

«Vingt à trente civils ont trouvés la mort», a-t-il ajouté lors d'un point presse à Kaboul. Côté taliban, «194 combattants ennemis dont douze de leurs commandants principaux ont également été tués; 147 ont été blessés», a-t-il précisé.

Au cours de la journée de lundi, neuf raids aériens ont été menés, coûtant la vie à environ 95 talibans, a affirmé le ministre.

Le gouvernement garde le contrôle

Le gouvernement afghan affirme garder le contrôle des principaux bâtiments publics de Ghazni, située à environ deux heures de Kaboul. Mais des habitants ont quant à eux décrit des talibans déambulant dans les rues et ordonnant à la population de les ravitailler.

Le président Ashraf Ghani a «décidé d'envoyer plus de renforts [...] aussi vite que possible», a déclaré son porte-parole Mohammad Haroon Chakhansuri après une réunion dimanche soir dans le palais présidentiel.

Les réseaux de télécommunication sont pour la plupart coupés, rendant les informations difficiles à vérifier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles