Effondrement d'un viaduc à Gênes : les 4 Français décédés originaires d'Occitanie

Le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères a annoncé mercredi que quatre Français figuraient parmi les 38 personnes tuées dans l'effondrement, mardi, du viaduc Morandi, à Gênes.

«Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères confirme avec tristesse la présence de trois ressortissants français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes, indique le communiqué publié par le ministère. Nous adressons à leurs familles toutes nos condoléances.»

Le ministère assure également qu'il reste en contact «avec les autorités italiennes afin de déterminer la présence éventuelle d'autres Français parmi les victimes».

«Soutien à toutes les victimes de cette terrible catastrophe»

La présidente de la région Occitanie Carole Delga a indiqué mercredi que les quatre victimes françaises sont originaires d'Occitanie.  «Comme chacun.e, je suis abasourdie par la catastrophe de #Gênes et j'adresse mes condoléances à toutes les familles des victimes, tout particulièrement celles de nos jeunes compatriotes disparus. Ils vivaient dans notre région @occitanie», a-t-elle déclaré sur Twitter.

«Soutien à toutes les victimes de cette terrible catastrophe qui a emporté la vie de quatre jeunes personnes de notre région toulousaine. Pensée émue à leurs familles endeuillées. Respect et courage pour les forces de sécurité en intervention», a, de son côté, réagi le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc.

Une victime serait originaire du Tarn et deux autres de Toulouse. La préfecture de région ne confirme ni n'infirme, et renvoie vers le Quai d'Orsay.

Par ailleurs, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête pour «blessures involontaires» et «homicides involontaires», en raison de la présence de ressortissants français parmi les victimes. Les investigations ont été confiées à la DGGN (Direction générale de la gendarmerie nationale).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles