Indonésie : l'île de Lombok secouée par un deuxième séisme, de magnitude de 6,9

Un séisme d'une magnitude de 6,9 a fait trembler dimanche 19 août l'île indonésienne de Lombok, quelques heures après un premier tremblement de terre d'une magnitude de 6,3.

L'épicentre de la dernière secousse a été localisée à une profondeur de 20 kilomètres à environ cinq kilomètres au sud de la ville de Balanting, dans l'est de Lombok. Aucune alerte tsunami n'a été émise. 

Selon l'Institut américain de géophysique (USGS), l'épicentre du premier séisme de ce dimanche se trouvait au sud-ouest de la ville de Belanting, à une profondeur de sept kilomètres.

Des habitants ont affirmé que la secousse avait été fortement ressentie dans l'est de l'île.

«Les gens ont commencé à crier et à courir dans les rues.»

«J'étais en train de conduire pour aller livrer de l'aide aux évacués quand les poteaux électriques ont commencé à se balancer. J'ai réalisé que c'était un séisme», a raconté à l'AFP Agus Salim, un habitant. «Les gens ont commencé à crier et à courir dans les rues.»

La première secousse a également été ressentie à Mataram, la capitale de l'île, et sur l'île touristique voisine de Bali.

Le 5 août, un séisme de magnitude 6,9 avait détruit des milliers de maisons et autres bâtiments sur Lombok.

L'Indonésie, un archipel de 17.000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Ce pays d'Asie du Sud-Est est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart sont peu dangereux.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles