Italie : Salvini menace de nouveau de renvoyer des migrants en Libye

«L'Italie a déjà accompli son devoir, et quand c'est trop, c'est trop», estime Matteo Salvini.[ANDREAS SOLARO / AFP]

Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a une nouvelle fois menacé de renvoyer en Libye des migrants, dont environ 170 se trouvent actuellement sur un navire à Catane, en Sicile, avec interdiction de débarquer.

«Soit l'Europe commence à défendre sérieusement ses frontières et partage l'accueil des immigrés, soit nous commencerons à les ramener dans les ports d'où ils sont partis», a écrit sur son compte Twitter le vice-Premier ministre et le chef de la Ligue (extrême droite).

«L'Italie a déjà accompli son devoir, et quand c'est trop, c'est trop», estime Matteo Salvini.

Près de 170 migrants se trouvent sur le navire des garde-côtes italiens Diciotti arrivé dans le port de Catane dans la nuit de lundi à mardi «pour une escale technique», cinq jours après avoir été secourus. Ils n’ont pas reçu l’autorisation de débarquer.

Matteo Salvini a été contraint d'autoriser l'accostage du Diciotti pour permettre aux garde-côtes italiens d'effectuer la rotation prévue. Il a cependant refusé le débarquement des migrants présents à bord tant que d’autres pays de l’UE ne se seront pas engagés à prendre en charge une partie d’entre eux.

Dès dimanche, il avait menacé de les renvoyer vers la Libye en l’absence d’une solution européenne. Des menaces qu’il a donc réitérées ce mardi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles