Guerre commerciale : Donald Trump lance une deuxième salve contre Pékin

Le président américain Donald Trump, le 17 septembre 2018 à Washington [NICHOLAS KAMM / AFP] Le président américain Donald Trump, le 17 septembre 2018 à Washington [NICHOLAS KAMM / AFP]

Donald Trump agitait la menace depuis des semaines. Il a fini par la mettre à exécution: 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires vont être taxés à 10%, la Chine promettant de son côté des "représailles".

"Les tarifs douaniers prendront effet le 24 septembre et s'élèveront à hauteur de 10% jusqu'à la fin de l'année. Le 1er janvier, les taxes douanières seront portées à 25%", a-t-il expliqué dans un communiqué transmis par la Maison Blanche.

Pékin a riposté mardi en annonçant qu'il n'avait d'autre choix que de prendre "des mesures de représailles", selon un communiqué du ministère du Commerce. Pékin avait déjà indiqué envisager de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars de biens américains.

Donald Trump a intimé l'ordre aux dirigeants chinois de ne pas réagir. "Si la Chine venait à prendre des mesures de représailles contre nos agriculteurs ou autres industries, nous mettrions en oeuvre immédiatement la phase 3, à savoir des tarifs douaniers sur quelque 267 milliards de dollars d'importations supplémentaires", a prévenu le président américain.

Si ce montant de marchandises était à son tour surtaxé, ce serait la totalité des importations chinoises qui seraient frappées de mesures protectionnistes américaines.

L'administration Trump, qui a achevé début septembre les consultations publiques, a décidé d'épargner certains produits de grande consommation des droits de 10% tels que les montres connectées, des produits textiles et agricoles ou encore les chaises hautes et les sièges automobiles pour enfants ainsi que les casques de protection pour les cyclistes, ont expliqué des responsables américains au cours d'une conférence téléphonique.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles