Inde : 13 morts et des centaines d'évacuations après les fortes pluies

Dans l'État de l'Himachal Pradesh, les inondations ont été si violentes que 378 routes ont été fermées [SANJAY KANOJIA / AFP]

Après les États-Unis, les Philippines, le Mali ou encore la Tunisie, c'est au tour de l'Inde d'être submergée par les eaux. Au moins treize personnes ont trouvé la mort, et des centaines d'autres ont été évacuées après un épisode de fortes pluies. 

Ces intempéries ont été à l'origine de crues spectaculaires dans plusieurs villes du nord de l'Inde, provoquant l'évacuation d'urgence de nombreux villages aux abords des rivières. 

Selon le Times of India, un homme et un nourrisson de sept mois sont morts noyés. Quatre autres personnes ont été emportées par le courant, et six Indiens, dont une famille de cinq personnes, ont été ensevelis par des glissements de terrain. Une dernière personne a été tuée par l'effondrement d'un toit. 

Près de 1.000 personnes évacuées

Au cours de ces dernières quarante huit heures, toujours dans le nord du pays, sept cents étudiants et professeurs, ainsi que douze touristes ont été déplacés. Cent vingt personnes piégées par les eaux ont pu être sauvées par les secours. 

Dans l'État de l'Himachal Pradesh, les inondations ont été si violentes que 378 routes ont été fermées, par sécurité pour les automobilistes. Une mesure plus que nécessaire, au vu des images spectaculaires de ces crues : dimanche, le fleuve Beas a ainsi emporté sur ses flots un imposant autocar, comme s'il ne s'agissait que d'une simple brindille. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles