États-Unis : après la tempête Florence, la menace des inondations

La tempête tropicale Florence a fait au moins 13 morts sur la côte atlantique des Etats-Unis. Elle menace toujours de faire des ravages au cours du weekend en raison des «quantités monumentales» de pluie qu'elle charie et des inondations qu'elle provoque, selon les autorités qui ont averti les habitants évacués de ne pas tenter de rentrer chez eux.

La tempête a fait au moins 10 morts en Caroline du Nord, dont huit confirmés par les autorités, parmi lesquels une mère et son bébé, tués dans leur maison par la chute d'un arbre, et trois autres victimes de «crues subites» sur les routes.

Selon les médias américains, le bilan s'est alourdi à 13 morts. En plus des 10 décès en Caroline du Nord, ils ont recensé trois autres décès en Caroline du Sud, dont une femme de 61 ans tuée vendredi lorsque sa voiture a heurté un arbre couché sur la route.

Les rafales de vent et la pluie diluvienne ont fait d'importants dégâts. De nombreuses routes restaient coupées par des arbres et des poteaux électriques arrachés, ou encore par des crues soudaines.

«Toutes les routes de l'Etat peuvent être inondées», a averti Roy Cooper, le gouverneur de Caroline du Nord (sud-est), l'Etat le plus durement frappé. Malgré la levée des ordres d'évacuation sur la côte, «vous n'êtes pas en sécurité en y allant», a-t-il dit à ses administrés impatients de rejoindre leur domicile.

Le président américain Donald Trump se rendra «en début ou milieu de semaine prochaine» dans les régions affectées, a annoncé la Maison Blanche.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles