Une femme lauréate du prix Nobel de physique pour la première fois depuis 55 ans

Donna Strickland, 59 ans, est seulement la troisième femme lauréate du prix Nobel de physique de l'Histoire[HO / University of Waterloo / AFP]

Ce mardi 2 octobre, le prix Nobel de physique a été attribué à trois personnes : le Français Gérard Mourou, l'Américain Arthur Ashkin, et la Canadienne Donna Strickland, qui devient ainsi la première femme à remporter cette distinction en cinquante-cinq ans. 

Donna Strickland, 59 ans, est seulement la troisième femme lauréate du prix Nobel de physique de l'Histoire. Les deux autres sont Marie Curie (lauréate en 1903) et Maria Goeppert-Mayer (en 1963). «Nous avons besoin de célébrer les physiciennes. Je suis honorée d'être l'une d'elles», a-t-elle déclaré, peu après l'annonce de son prix. 

Chercheuse à l'université de Waterloo (Ontario, Canada), Donna Strickland a mis au point, au côté de Gérard Mourou, une technique d'amplification des lasers appelée «Chirped Pulse Amplification» (CPA). Capable de générer des impulsions ultracourtes, et d'une très grande puissance, elle est principalement utilisée pour soigner les patients atteints de myopie ou de cataracte. 

Ces deux dernières années, le prix Nobel a été largement critiqué, parce qu'aucune femme ne figurait parmi les lauréats. D'autant plus qu'en 117 ans d'existence, seules 49 femmes ont été récompensées, contre plus de 830 hommes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles