Le principal fabricant de tabac incite à arrêter la cigarette pour passer à la vapoteuse

La campagne de pub, baptisée «Hold My Light» («Tiens Mon Briquet»), recouvrait les pages du Daily Mirror ce lundi 22 octobre[JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Phillip Morris, l'un des principaux fabricants de tabac, est actuellement sous le feu des critiques au Royaume-Uni. En cause : une publicité pour inciter les fumeurs à abandonner la cigarette, au profit de la vapoteuse. 

La campagne de pub, baptisée «Hold My Light» («Tiens Mon Briquet»), recouvrait les pages du Daily Mirror ce lundi 22 octobre. Elle invite les fumeurs de cigarettes à passer un mois sans tabac, en s'aidant d'une vapoteuse. 

Mais cette initiative a été très peu appréciée outre-Manche, et beaucoup accusent Phillip Morris (qui vend également des cigarettes électroniques) de surfer sur le déclin du tabac au Royaume-Uni, tout en continuant de vendre ses cigarettes à l'étranger. 

«Ce n'est pas le fait que le message soit mauvais. C'est qu'il soit hypocrite venant d'une compagnie qui continue de promouvoir le tabagisme dans la plupart des régions du monde», a déploré Deborah Arnott, directrice générale du Action on Smoking and Health (ASH), à CNN. «Ils sont à la recherche de bénéfices, ne vous y trompez pas», a-t-elle ajouté. 

Mark MacGregor, directeur des affaires de Phillip Morris a quant a lui assuré à CNN que l'entreprise était très «surprise» de cette réaction virulente. «Cette campagne est faite pour que les personnes arrêtent de fumer le plus vite possible», a-t-il déclaré. «Si nous arrêtons simplement de vendre des cigarettes, tout ce qui se passera, c'est que les fumeurs se tourneront vers les cigarettes de nos concurrents», a-t-il ajouté. 

Ce n'est pourtant pas la première fois que Phillip Morris lance ce genre de campagne : au début de l'année 2018, ils avaient déjà incité les fumeurs à arrêter la cigarette pour bien commencer la nouvelle année. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles