Canada : les boutiques de cannabis en rupture de stock une semaine après sa légalisation

Alors que douze boutiques ont ouvert leurs portes le 17 octobre dernier, l'agence gouvernementale québécoise enregistrait 138.150 commandes dont 84.000 en succursale. [Alice Chiche / AFP]

Le 17 octobre dernier, le Canada légalisait officiellement la consommation de cannabis. Une semaine plus tard, les boutiques de ventes sont en rupture de stock les obligeant à présent à fermer trois jours par semaine au Québec, a annoncé la Société québécoise du cannabis vendredi.

«En raison des enjeux d'approvisionnement, nos succursales seront ouvertes du jeudi au dimanche seulement, selon les heures d'ouverture prévues», a indiqué sur Twitter la Société québécoise. «Nos succursales seront donc fermées les lundis, mardis et mercredis jusqu'à ce que la disponibilité des produits se soit stabilisée», a précisé l'organisme.

Cette décision permettra «de servir les clients de meilleure façon» et d'«éviter les déplacements inutiles».

Alors que douze boutiques ont ouvert leurs portes le 17 octobre dernier, l'agence gouvernementale québécoise enregistrait 138.150 commandes dont 84.000 en succursale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles