Amsterdam : les prostituées autorisées à travailler hors du Quartier rouge ?

Les premiers changements pourraient avoir lieu dès 2019[ANOEK DE GROOT / AFP]

Les prostituées d'Amsterdam pourraient bientôt se délocaliser hors du célèbre Quartier rouge. Le but : limiter la pression touristique et leur permettre de travailler dans de meilleures conditions. 

Le parti écologiste de gauche GroenLinks et le parti social-libéral D66 semblent avoir entendu leurs réclamations. Ainsi, de nouveaux espaces pourraient prochainement être créés afin d'offir plus d'intimité aux travailleuses du sexe

«L'idée est de donner aux travailleuses du sexe d'autres choix que de travailler chez elles ou dans des zones touristiques », a indiqué un membre du parti D66. Les prostituées de la capitale néerlendaise ont en effet dénoncé la surfréquentation du célèbre quartier, qui empêchent les potentiels clients de les solliciter, par honte ou par gêne. 

Réputé pour ses bars érotiques, ses coffee shops, et ses prostituées qui exposent et vendent leurs corps en vitrine, le Quartier rouge d'Amsterdam regorge d'attractions touristiques. 

Les premiers changements pourraient avoir lieu dès 2019. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles