Vidéo : il monte sur le dos d’une baleine pour la libérer d’un filet de pêche

La garde côtière californienne est heureuse pour la libération de la baleine mais déconseille fortement ce genre d'action. [Capture d'écran Instagram]

Une vidéo d’un pêcheur venant en aide à une baleine à bosse a fait le buzz sur Internet. La scène se déroule à Morro Bay (Californie). L'action du jeune homme a été saluée par les internautes mais déconseillée par les garde-côtes.

Deux pêcheurs, Sam Synstelien et son collègue Nicholas Taron, naviguaient sur leur navire de pêche, baptisé The Persistence, quand ils ont remarqué que l’animal en détresse avait une corde nouée autour du dos et de la queue. «(La baleine) était en train de nager dans le sens contraire des aiguilles d’une montre», a déclaré Taron, qui a filmé la séquence. «On aurait dit qu'elle était stressée».

Les deux hommes ont alors signalé la baleine à la Garde côtière mais celle-ci ne pouvait intervenir avant plusieurs heures. L’équipage a donc décidé de passer à l’action.

Sur la vidéo, on voit Synstelien se jeter à l'eau et nager en direction de l’animal en détresse avant de monter sur son dos pour couper la corde. La baleine se débat, sa queue heurte même violemment le bord de leur embarcation, avant que l'animal ne soit libéré.

L'avertissement de la Garde côtière américaine 

Pendant que les internautes vantaient les mérites des deux pêcheurs, la Garde côtière américaine a mis en garde les personnes face à ce genre d’interventions. «Bien que nous soyons soulagés que les pêcheurs n’aient pas été blessés et que la baleine ait pu être libérée, nous craignons que cette vidéo ne soit un dangereux exemple que d’autres personnes pourraient être tentées de suivre à l’avenir», ont ils notamment déclaré auprès du San Francisco Chronicle.

L’instance maritime a déclaré que la «meilleure pratique» consiste à ne jamais se mettre à l’eau avec la baleine. «Ces animaux sont très puissants et dangereux. En outre, chaque baleine empêtrée ne court pas nécessairement un danger imminent, ce qui signifie qu’il est nécessaire d’attendre les intervenants autorisés et de ne pas faire ce type de mesures d’urgence», a conclu l'agence.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles