Le Canada a reçu un enregistrement audio du meurtre de Khashoggi, selon Justin Trudeau

Jamal Khashoggi a été assassiné le 2 octobre au sein du consulat saoudien à Istanbul.[YASIN AKGUL / AFP]

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a confirmé que les services de renseignement de son pays avaient reçu un enregistrement audio du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. 

Une déclaration qui fait suite aux affirmations du président turc Recep Tayyip Erdogan, selon lequel l'enregistrement avait été transmis «à l'Arabie Saoudite, à l'Amérique, aux Allemands, aux Français, aux Britanniques, à chacun d'entre eux», ce qui n'avait pas été confirmé jusqu'à présent.

Justin Trudeau a fait cette révélation dans le cadre d'une conférence de presse donnée à Paris à l'occasion du forum pour la Paix. Il a précisé que les services de renseignement avaient écouté l'enregistrement, mais qu'il ne l'avait pas fait lui-même.

En revanche, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a affirmé sur France 2 ne pas avoir eu connaissance d'un tel enregistrement. Evoquant le président turc, il a déclaré : «Cela signifie qu'il a un coup politique à jouer dans ces circonstances. Si le président turc a des informations à nous fournir, il doit nous les donner.» Des propos repris par la presse saoudienne pour décrédibiliser le président turc. 

La chancelière allemande Angela Merkel a pour sa part refusé de confirmer ou de démentir, que l'Allemagne avait reçu l'enregistrement, une attitude partagée par le Royaume-Uni.

Le contenu exact de l'enregistrement audio reste pour sa part inconnu, et on ne sait pas s'il implique par exemple le prince saoudien Ben Salmane, soupçonné d'avoir commandité le meutre de Jamal Khashoggi, un opposant déclaté du royaume. 

Vous aimerez aussi

Arabie Saoudite Le commando lié à l’assassinat de Jamal Khashoggi aurait demandé une «prime de performance»
Photographie prise et diffusée le 17 février 2019 par le Département de l'information du Pakistan (PID) montrant le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (C) accueilli par une garde d'honneur chez le Premier ministre à Islamabad [HANDOUT / PID/AFP]
Diplomatie Le Pakistan honore l'Arabie, qui plaide pour la désescalade avec l'Inde
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo accueilli à Ryad par le ministre d'Etat saoudien aux Affaires étrangères Adel al-Jubeir, le 13 janvier 2019 [ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / POOL/AFP]
Visite d'Etat Pompeo en Arabie saoudite pour avoir «tous les faits» de l'affaire Khashoggi

Ailleurs sur le web

Derniers articles