Corée du Sud : une youtubeuse star défie les standards de beauté

Lina Bae lance un appel à l'amour de soi, loin de tous les standards de beauté imposés[Capture d'écran Youtube]

Lina Bae, une youtubeuse sud-coréenne, a décidé de prendre une position courageuse. Alors que les internautes sont davantage habitués à voir des femmes révéler leurs conseils pour le make up, la star du Web a publié une vidéo d'un tout autre genre.

La jeune femme lance en effet un appel à l'amour de soi, loin de tous les standards de beauté imposés. Une prise de position qui a un prix, puisqu'elle a reçu des commentaires d'une extrême violence en réaction à ces images, comme elle le raconte à la BBC

Sur cette vidéo publiée en juin dernier, la jeune femme, âgée de 21 ans, se maquille complètement le visage en passant par les habituelles étapes des tutoriels : teint, yeux et lèvres. Pendant toute la séquence, des anciens commentaires d'internautes défilent en bas de l'écran. «Pourquoi ta peau est-elle si sale ?», «mets un peu de BB Cream»,  peut-on lire parmi d'autres messages d'insultes plus violents encore. Ces attaques sont accompagnées de pensées de la youtubeuse autour de ses propres complexes  : «pourquoi n'ai-je pas une peau comme les autres ?», «mes lèvres sont tordues»…

Au terme du maquillage, qui masque les imperfections de la jeune femme, des commentaires négatifs viennent encore une fois lui reprocher des choses. «Ton maquillage est trop lourd», «les hommes n'aiment pas les femmes trop maquillées»…

«Ne sois pas une personne faite par les autres»

S'en suit alors une séquence de démaquillage se terminant par un sourire rayonnant de la youtubeuse et par des messages positifs sur la beauté et le dépassement des standards et des injonctions: «Ne te compare pas à l'image du média, tu es parfaite juste comme tu es», «ne sois pas une personne faite par les autres.» 

Mais la jeune femme interviewée par la BBC révèle que le succès de la vidéo, visionnée plus de 5 millions de fois, s'est accompagné de nouveaux messages d'insultes et même d'une menace de mort. «Pendant un certain temps, après avoir reçu cette menace de mort, j'avais peur de quitter la maison.»

«Laisse tomber le 'corset'»

Comme elle le revendique, dans une seconde vidéo publiée en octobre dernier, Lina Bae s'inscrit dans le mouvement «laisse tomber le 'corset'» («the corset free movement» en anglais), encourageant les jeunes femmes à s'accepter telles qu'elles sont, sans masque et sans maquillage sophistiqué. «Je pense que beaucoup de femmes coréennes portent un 'corset d'apparence'», a-t-elle déclaré à la BBC. 

En Corée du Sud, d'autres jeunes femmes répondent à cette même tendance et tentent de se rebeller contre les contraintes imposées par la société, notamment via les publicités où figurent des femmes au teint parfait et à la taille 0. 

«L’industrie de la beauté est l’une des plus importantes au monde et génère des ventes d’environ 13 milliards de dollars par an», précise la BBC à propos du pays asiatique. Les sud-Coréens sont également les plus grands consommateurs de chirurgie esthétique au monde.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles