«Les garçons en bleu, les filles en rose» : la phrase polémique d'une ministre de Jair Bolsonaro

Damares Alves est l'une des rares femmes du nouveau gouvernement brésilien [ISAC NOBREGA / BRAZILIAN PRESIDENCY / AFP]

Trois jours seulement après l'investiture de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil, l'un des membres du gouvernement du chef d'Etat est déjà au coeur d'une polémique. Damares Alves, ministre de la Femme, de la famille et des Droits de l'Homme, a créé le malaise en déclarant que «les garçons s'habillent en bleu et les filles en rose». 

Prononcées lors de son intronisation, les paroles de la ministre de 54 ans ont choqué l'opinion publique, provoquant une vague de réactions des Brésiliens sur les réseaux sociaux. Ainsi, plusieurs internautes ont posté des photos montrant la ministre vêtue de bleu accompagnées de la légende «Oops Damares». 

Attaquée de toute part, Damares Alves a finalement nuancé ses propos en expliquant qu'il s'agissait d'une «métaphore de la théorie du genre» et que «garçons et filles peuvent s'habiller en bleu, en rose, de toutes les couleurs, comme ils se sentent le mieux». 

Alors que le pays traverse une période d'incertitude faisant suite à l'élection de Bolsonaro réputé pour ses nombreuses sorties machistes, racistes ou homophobes, la ministre a finalement assuré vouloir s'atteler à défendre les droits de la communauté LGBT. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles