Les deux alpinistes disparus sur le Nanga Pargat sont morts

Vue du sommet du Nanga Pargat, surnommé «la montagne tueuse». Vue du sommet du Nanga Pargat, surnommé «la montagne tueuse». [© GOHAR ABBAS / AFP]

C'est l'épilogue que redoutaient leurs proches. Les corps de deux alpinistes, un Britannique et un Italien disparus depuis près de deux semaines lors de l'ascension du Nanga Pargat, sommet emblématique du nord du Pakistan, ont été découverts et déclarés morts, a-t-on appris samedi.

Daniele Nardi, 42 ans, et Tom Ballard, 30 ans, n'avaient plus donné de nouvelles depuis le 24 février, alors qu'ils s'étaient engagés sur une voie encore jamais conquise du neuvième plus haut sommet du monde (8.125 mètres), surnommé «la montagne tueuse».

Les recherches entreprises pour retrouver les deux alpinistes «sont officiellement terminées», a tweeté l'ambassadeur italien Stefano Pontecorvo, précisant que leurs corps ont été identifiés grâce à des photos aériennes. «L'équipe de recherche a confirmé que les silhouettes repérées à environ 5.900 mètres sont celles de Daniele et Tom», a-t-il ajouté.

Une annonce sur la page Facebook de Daniele Nardi a confirmé le décès des deux hommes. «Nous vous informons que les recherches pour retrouver Daniele et Tom ont pris fin», a indiqué le message. «Une part d'eux mêmes restera à tout jamais sur le Nanga Parbat.»

«Grimpeur de l'extrême»

Des recherches intensives ont été menées par une équipe d'alpinistes espagnols avec l'aide de l'alpiniste pakistanais Rehmatullah Baig, qui avait entrepris l'ascension en compagnie des deux disparus, avant qu'une tempête ne lui fasse rebrousser chemin.

Les recherches avaient dû être reportées en raison d'intempéries, mais aussi parce que les équipes de secouristes avaient dû attendre l'autorisation de faire partir un hélicoptère après la fermeture de l'espace aérien pakistanais en raison de tensions avec l'Inde.

Tom Ballard était «un grimpeur de l'extrême», avait déclaré l'un de ses amis, Chris Bonington, également alpiniste, à la BBC. Sa mère, Alison Hargreaves, fut la première femme à gravir l'Everest en solitaire et sans oxygène en 1995. Elle périt quelques mois plus tard dans une tempête sur le K2, le deuxième plus haut sommet au monde (8.611 mètres), également situé au Pakistan.

De son côté, Daniele Nardi avait tenté l'ascension du Nanga Parbat en 2016, sans pour autant parvenir au sommet.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles