L’Australie va abattre deux millions de chats

L’État du Queensland offre 10 dollars australiens à ceux qui ramènent un «scalp» de félin. L’État du Queensland offre 10 dollars australiens à ceux qui ramènent un «scalp» de félin.[JOSE LUIS ROCA / AFP]

Selon une étude publiée par le Biological Conservation, les chats sauvages sont présents sur 99.8% de l’Australie. Pour sauver sa faune, le gouvernement souhaite éliminer deux millions de chats d’ici à 2020.

Les félins seraient à l’origine de la mort de plus d’un million de reptiles par jour en Australie et seraient donc une menace pour de nombreuses espèces.

Aucune des tentatives de contrôle et de stérilisation n’a pour le moment fonctionné pour arrêter la prolifération des chats. «En moyenne, chaque chat retourné à l’état sauvage tue 225 reptiles par an», a déclaré John Woinarski à l’AFP. Les félins n’épargnent ni les oiseaux ni les mammifères.

Responsables de l'extinction d'une vingtaine d'espèces

Pour faire diminuer la population, des «saucisses létales», le trappage et l’abattage sont pratiqués. L’État du Queensland offre 10 dollars australiens à ceux qui ramènent un «scalp» de félin.

D’après Le Monde, à l’aide des caméras de surveillance, le nombre de chats est estimé entre 2 et 6 millions. Ils seraient responsables de l’extinction d’une vingtaine d’espèces de mammifères.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles