«Maman, merci de ne pas être Papa» : une publicité pour la fête des mères fait polémique en Allemagne

Le plus grand groupe allemand de supermarchés est sous le feu des critiques : en montrant des pères incapables de s'occuper de leurs enfants, le spot publicitaire de la marque, sorti à l'occasion de la fête des Mères, irrite les téléspectateurs par son sexisme.

Incapable de préparer un repas, de coiffer les cheveux de sa fille sans lui faire mal, de lire une histoire sans s'endormir ou de dialoguer sereinement avec ses adolescents : la publicité de la chaîne de supermarchés Edeka, rassemblent en peu plus d'une minute tous les clichés possibles sur les pères des familles pour s'achever sur le slogan, «Merci Maman de ne pas être Papa».

Ces images de pères défaillants dans leurs relations avec leurs enfants a depuis suscité un flot de critiques et déclenché le hashtag #EdekaBoykott, qui compte plus de 3700 mentions depuis le lancement du spot, et appelle au boycott des magasins de la marque.

Le groupe a néanmoins déclaré qu'ils «ne voulaient pas mal mal représenter les pères mais plutôt, d'une manière quelque peu exagérée et humoristique, remercier toutes les mères pour la fête des Mères».

Reste que les supermarchés Edeka se sont offert un joli coup marketing pour la fête des Mères, célébrée le 12 mai en Allemagne. Le spot, publié le 5 mai dernier sur YouTube, comptablise déjà près de deux millions de vues.

La marque s'était d'ailleurs déjà fait remarquer à l'hiver 2015, avec une précédente publicité devenue virale, qui dénonçait la solitude des personnes âgées pendant la période des fêtes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles