Neil Armstrong, Youri Gagarine, Laïka... ils ont participé à la conquête de la Lune

L'équipage d'Apollo 11 L'équipage d'Apollo 11[NASA / AFP]

Neil Armstrong et Buzz Aldrin sont les visages de cette conquête lunaire du 21 juillet 1969. Mais avant de parvenir à ce résultat, des hommes, des femmes, mais aussi des animaux, ont contribué à le rendre possible.

Wernher von Braun

Cet ingénieur allemand est l’un des principaux à avoir créé le premier missile balistique de l’histoire, le V2. Un missile utilisé par les nazis comme arme de représailles. Mais en 1945, devant la défaite annoncée de l’Allemagne après les avancées russes et américaines, Werner von Braun organise sa reddition avec toute son équipe. En échange, il travaillera pour les États-Unis, en créant d’autres missiles. Lors du lancement du programme Apollo, au début des années 60, il se verra attribuer la construction des fusées Saturn, qui lancent les astronautes dans l’espace. Il participera à la conception de la Saturn V, dans laquelle l’équipage de Neil Armstrong prit place pour rejoindre la Lune.

dm_img_secondaire_000_13e0y9.jpg

Laïka

Elle fut le premier être vivant à avoir été placé en orbite autour de la Terre. Cette chienne, âgée de trois ans au moment du décollage, fut l’une des grandes sacrifiées au profit de la science. Un mois après avoir lancé le premier satellite artificiel en orbite terrestre, les Soviétiques veulent continuer de frapper fort pour montrer leur suprématie face aux États-Unis. Ainsi, le 3 novembre 1957, Laïka s’envole. Il n’a jamais été prévu de la ramener sur Terre, malgré ce que les Soviétiques proclamaient à l’époque. Le manque de temps pour préparer la mission a rendu le retour inenvisageable. En quelques heures, à cause de la chaleur dans la sonde mal protégée, la chienne mourut. Ce qui n'empêcha pas l’URSS de publier des bulletins de santé, en affirmant que Laïka allait très bien, et ce pendant plusieurs jours.

Youri Gagarine

Il est considéré comme l'un des plus grands héros de l'URSS. Le 12 avril 1961, cet homme de 27 ans s'envole. L'objectif : se retrouver en orbite autour de la Terre, et devenir le premier homme à voyager dans l'espace. Mission réussie, à 10h57, il touche le sol terrestre après avoir passé 108 minutes dans l'espace. Il devient alors un ambassadeur de la paix pour l'URSS, il rencontre des chefs d'États dans plusieurs régions du monde. Alors que le pays lui interdit de voler, de peur de perdre son outil de propagande principal, il arrive à se faire intégrer au programme lunaire russe. Seulement, le 27 mars 1968, Youri Gagarine se tue alors qu'il pilotait un avion d'entrainement. Les cendres de l'astronaute reposent avec celles des plus grands hommes de l'Union soviétique, non loin du mausolée de Lénine. 

dm_img_paysage_avant_crop_000_sapa980323350580.png

John Fitzgerald Kennedy

Le président américain John Fitzerald Kennedy avait fait de la conquête lunaire une idée fixe. Dans un discours du 25 mai 1961 devant le Congrès, il demande de libérer des fonds afin d'atteindre le «but national : (...) avant que cette décennie ne se termine, poser un homme sur la Lune, et le ramener sauf sur Terre». Autre discours très célèbre, celui prononcé à l'université Rice, en 1962, où le démocrate explique que si les États-Unis choisissent d'aller sur la Lune, «ce n'est pas parce que cela est facile, mais parce que cela est difficile». Assassiné le 22 novembre 1963, il ne vivra pas assez longtemps pour voir son objectif accompli 6 ans plus tard. 

Alan Shepard

Il aurait dû être à la place de Youri Gagarine. Alan Shepard, astronaute américain, devait devenir le premier homme dans l'espace. Mais son vol, a été plusieurs fois retardé. Résultat, quelques semaines plus tard, le 5 mai 1961, il devient le premier Américain et deuxième être humain à voyager dans l'espace. Malgré ce rendez-vous manqué avec l'Histoire, Alan Shepard reste une image importante de la conquête spatiale grâce sa partie de golf sur la Lune, lors de la mission Apollo 14 en 1971.

Valentina Terchkova

L'Histoire n'a pas retenu un grand nombre de femmes dans la course à l'espace. Des films récents comme Les femmes de l'ombre (un biopic sur Katherine Johnson, une astrophysicienne noire ayant participé au programme Apollo), ont rattrapé cela. Cependant, l'une d'entre elles n'a pas besoin d'un film pour que son histoire soit contée. Le 16 juin 1963, Valentina Terchkova devient la première femme à voyager dans l'espace. À seulement 26 ans, elle passe trois jours dans l'espace en orbite autour de la Terre. Elle reste encore aujourd'hui la seule femme à avoir effectué un voyage en solitaire. 

Alexeï Leonov

À de nombreuses reprises, les Soviétiques ont eu un coup d'avance sur les États-Unis dans la course à la Lune. L'un des derniers, avant de poser le pied sur la Lune, fut la sortie dans l'espace. Ainsi, le 18 mars 1965, Alexeï Leonov décolle pour la mission Voskhod2. En orbite à 500 km de la Terre, il effectue la toute première sortie «extravéhiculaire» de l'Histoire. 

Neil Armstrong

Il s'agit certainement de l'un des hommes les plus célèbres au monde. Le 21 juillet 1969, environ 450 millions de Terriens entendaient la mythique phrase : «c'est un petit pas pour l'homme, un pas de géant pour l'Humanité», alors que Neil Armstrong descendait l'échelle du module lunaire. Quelques jours plus tard, lui, Buzz Aldrin et Michael Collins, les trois membres de l'équipage d'Apollo 11, revenaient sur Terre. Après eux, une dizaine d'êtres humains ont foulé le sol poussiéreux du satellite.

À suivre aussi

Fake News Les 8 théories du complot les plus connues
Cinéma Premier homme sur la Lune : les 10 films à voir sur la conquête spatiale
Cinéma Des images inédites d'Apollo 11 projetées dans 200 salles

Ailleurs sur le web

Derniers articles