La Nasa dévoile une époustouflante photo HD de l’ombre circulaire de la Lune

Crédit : Christian Fattinnanzi Ainsi, le but principal de l'utilisation du HDR en astronomie est d'arriver à obtenir une image aussi proche que possible de l'aspect visuel, visible à l'oeil nu ou au télescope.

Une éclipse de Lune partielle a eu lieu la nuit du 16 juillet. Si vous n'avez pas eu l'occasion de l'observer, la Nasa a dévoilé ce week-end une incroyable photographie HDR (High Dynamic Range) de ce phénomène.

L'utilisation de la HDR (qui permet d'obtenir une grande plage lumineuse dans le même cliché) dans la photographie astronomique permet de capturer des scènes présentant de très grands écarts de luminosité, impossibles à restituer avec des  appareils traditionnels .

Le photographe, Christian Fattinnanzi, a pris plusieurs clichés de l'éclipse avec des temps d'exposition différents et surtout régulièrement espacés. Ce qui lui a permis de reconstituer par la suite le phénomène.

Ainsi, le but principal de l'utilisation du HDR en astronomie est d'arriver à obtenir une image aussi proche que possible de ce que l'on peut oberver à l'oeil nu ou au télescope.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles