Les députés britanniques votent pour le report du Brexit et rejettent la demande d'élections anticipées

Les députés ont infligé deux nouveaux revers au Premier ministre Boris Johnson. [PRU / AFP]

Les députés britanniques ont adopté ce mercredi 4 septembre une loi demandant le report du Brexit, infligeant un nouveau revers cuisant au Premier ministre Boris Johnson, afin d'empêcher une sortie sans accord de l'Union européenne le 31 octobre.

Le texte a été voté avec 327 voix pour et 299 contre en troisième et dernière lecture. La loi sera examinée à partir de ce jeudi 5 septembre à la Chambre des Lords, qui n'aura que quelques jours pour se prononcer avant la suspension du Parlement la semaine prochaine. 

Si elle devait être approuvée, il reviendra ensuite aux 27 autres Etats membres de l'UE de se prononcer sur cette nouvelle demande de délai. 

La motion sur les élections anticipées rejetée

Après ce nouveau camouflet, Boris Johnson, qui s'est dit prêt à mettre en oeuvre le Brexit «coûte que coûte», avait appelé les députés à se prononcer sur une motion appelant à des élections anticipées le 15 octobre. «Le gouvernement ne peut pas continuer à fonctionner si la Chambre des communes refuse d'adopter ce que le gouvernement propose», avait argué le Premier ministre. 

Mais Boris Johnson a essuyé un nouveau revers quelques heures plus tard, les députés rejetant la motion sur les législatives anticipées. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles