Le pilote renverse son café sur le tableau de bord, l'avion atterrit en urgence

La majeure partie du liquide est tombée sur les genoux du commandant et une petite quantité s'est déversée sur le tableau de bord. (photo d'illustration) La majeure partie du liquide est tombée sur les genoux du commandant et une petite quantité s'est déversée sur le tableau de bord. (photo d'illustration) [JOEL SAGET / AFP]

Les enquêteurs britanniques savent désormais pourquoi un avion transportant 337 personnes a été contraint de se dérouter en février dernier : le pilote avait renversé du café sur le tableau de bord.

L'Airbus A330-243 qui reliait Francfort, en Allemagne, à Cancún, au Mexique, avait finalement dû atterrir en urgence à Shannon, en Irlande, rapporte la AAIB (Air Accidents Investigation Branch).

En cause : les panneaux de commande audio (ACP) des pilotes  avaient commencé à fondre, occasionnant de la fumée dans le cockpit, a révélé la BBC. A tel point que les pilotes avaient dû utiliser des masques à oxygène. Fort heureusement, il n'y avait pas eu de blessés.

L'AAIB n'a pas identifié la compagnie mais selon l’organisation à but non lucratif indépendante Flight Safety Foundation, il s’agissait d’un vol de Condor Airlines. L'avion était exploité par Thomas Cook Airlines.

Quels sont les détails de l'accident ?

Selon les détails de l'AAIB, le pilote principal surveillait le copilote au-dessus de l'océan Atlantique lorsque le café a été servi. Les boissons ont été distribuées dans des tasses sans couvercle, ce qui, selon la AAIB, était normal pour la compagnie effectuant le vol.

Le pilote principal avait mis le café sur sa table de service lorsque celle-ci a été renversée. La majeure partie du liquide s'est alors renversée sur les genoux du commandant et une petite quantité s'est déversée sur le tableau de bord, dont certaines parties sont devenues assez chaudes pour commencer à faire fondre l'un des boutons, entraînant l'échec des panneaux de contrôle et des problèmes de communication.

La décision a été prise de détourner l'avion à Shannon, pour atterrir en toute sécurité.

L'AAIB indique que l'exploitant a depuis modifié sa procédure pour s'assurer que des couvercles de gobelets sont fournis pour tous les vols, et les équipages de cabine sont informés de la nécessité de les utiliser.

À suivre aussi

Faits divers Marne : le passager d’un Flixbus casse une vitre, saute sur l’autoroute et se fait renverser
Une bagarre a éclaté au centre de formation des Girondins de Bordeaux.
Football Une grosse bagarre éclate au centre de formation des Girondins de Bordeaux
panne Paris : panique à bord de la ligne 1, la rame de métro ne s'arrêtait plus aux stations

Ailleurs sur le web

Derniers articles