«Jeune fille très heureuse» : quand Greta Thunberg se moque de Donald Trump

Greta Thunberg a modifié sa biographie Twitter en réponse à Donald Trump. [©Johannes EISELE / AFP]

Après son tweet ironique sur Greta Thunberg qu'il avait décrite comme «une jeune fille très heureuse», Donald Trump s'est attiré mardi une réaction acerbe de la jeune militante du climat.

Celle-ci a modifié sa biographie Twitter pour se moquer au second degré du président américain en reprenant presque mot pour mot le Tweet du locataire de la Maison Blanche.

Pour Jeff Yang, homme d'affaires et chroniqueur américain, le «président troll» Donald Trump s'est fait «contre-troller» par Greta Thunberg.

«Elle a l'air d'une jeune fille très heureuse qui regarde vers un avenir merveilleux et souriant. Tellement agréable à regarder !» avait ironisé le président américain, notoirement imperméable aux enjeux climatiques.

Le tweet avait été posté au dessus d'une vidéo du discours de Greta Thunberg, dans lequel elle déclarait notamment : «Les gens souffrent, les gens meurent, des écosystèmes entiers s'effondrent. Nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c'est d'argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle ? Comment osez-vous?!»

un regard noir

Le tweet de Donald Trump avait scandalisé de nombreux internautes, suscitant 16.000 réponses en trois heures. «Donald Trump s'en prenant à une jeune femme innocente, c'est absolument révoltant», avait ainsi écrit l'un d'entre eux. Mais de nombreux autres avaient abondé dans le sens du président américain, accusant la jeune militante, qui a le syndrome d'Asperger, d'avoir subi «un lavage de cerveau».

Lundi, Greta Thunberg et Donald Trump se sont brièvement trouvés au même endroit lors d'u sommet de l'ONU sur le climat à New York, où le président américain a fait une apparition surprise d'une dizaine de minutes. Une vidéo prise à l'instant où ils se croisent montre la jeune fille fusillant du regard Donald Trump.

À suivre aussi

Le nombre de Uber a doublé en trois ans en France.
Environnement Uber augmente les émissions de CO2 dans les grandes villes
Un milliard d'euros débloqués par la région pour le Val d'Oise.
Urbanisme Europacity : Valérie Pécresse débloque un plan d'urgence pour le Val d'Oise après l'abandon du projet
Jessie Stephenson souhaite que Crayola mette en place un programme de recyclage de ses feutres au Royaume-Uni, comme ce qu'elle fait déjà aux Etats-Unis.
Histoire du jour Royaume-Uni : une apprentie écolo de 7 ans met la pression sur un groupe américain

Ailleurs sur le web

Derniers articles