Donald Trump quitte le sommet de l'Otan après la vidéo de Justin Trudeau se moquant de lui

Donald Trump a quitté le sommet de l'OTAN visiblement vexé.[NICHOLAS KAMM / AFP]

Il n'a pas apprécié. Donald Trump a quitté le sommet de l'Otan plus tôt que prévu après avoir annulé une conférence de presse, traitant Justin Trudeau «d'hypocrite» suite à la diffusion d'une vidéo montrant le Premier ministre canadien semblant se moquer de lui avec d'autres dirigeants, dont Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Interrogé sur la vidéo, Donald Trump avait vivement réagi. «Hé bien, c'est un hypocrite», a déclaré le président des Etats-Unis, visiblement vexé, estimant que les propos de Justin Trudeau entendus dans la vidéo traduisaient la colère de ce dernier après que Donald Trump lui a dit la veille que le Canada ne consacrait pas 2% de son PIB à la défense, l'objectif établi par l'OTAN. 

Donald Trump a ensuite expliqué sur Twitter qu'il avait «donné beaucoup de conférences de presse depuis deux jours». Le Premier ministre canadien a affirmé pour sa part qu'il avait eu «de très bonnes rencontres avec le président Trump». Il a également précisé que lorsqu'il mentionnait dans la vidéo que «leur mâchoire a décroché», il faisait référence aux équipes de conseillers qui n'étaient pas au courant que le prochain G7 aurait lieu à Camp David, la retraite du président américain située dans le Maryland.

Le premier ministre britannique Boris Johnson avait pour sa part estimé qu'il était complètement farfelu d'affirmer que la vidéo démontrait qu'il ne prenait pas Donald Trump au sérieux.

À suivre aussi

Etats-Unis «Saturday Night Live» : Paul Rudd en Emmanuel Macron règne sur la cafèt de l’OTAN
L'émissaire américain pour l'Iran Brian Hook, le 16 octobre 2019 à Washington [TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]
Diplomatie Les Etats-Unis accusent le régime iranien d'avoir tué plus de 1.000 manifestants
Le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif parle lors d'une conférence à Téhéran, le 21 octobre 2019 [ATTA KENARE / AFP/Archives]
Diplomatie Nucléaire : l'Iran et les Européens tentent de maintenir le dialogue

Ailleurs sur le web

Derniers articles