Sharleen Spiteri (Texas) : "Je suis très fière de notre parcours"

[(C) J.Broad]

Elle ne voulait pas d’un énième best of. Pour fêter les 25 ans de Texas, Sharleen Spiteri, accompagnée de ses acolytes écossais, revient avec la compilation Texas 25, qui réunit plusieurs tubes réenregistrés en version soul, et quelques morceaux inédits. 

 

Avec 38 millions d’albums vendus, la chanteuse à la coupe garçonne a gardé toute sa fraîcheur et compte satisfaire son public. Elle répond aux questions de Direct Matin.

 

Quel regard portez-vous sur votre longue carrière ? 

Je ne suis pas quelqu’un qui regarde en arrière. J’ai l’impression que tout a commencé il y a seulement cinq ou dix ans. Avec Texas, nous n’avons pas subi les effets néfastes que peuvent apporter la célébrité. Je suis très fière de notre parcours. On s'entend vraiment tous bien.

 

Pourquoi revisiter votre répertoire musical en mode soul ? 

Nous voulions revenir à ce qui nous anime depuis le début, à nos multiples influences. Il était très important de proposer quelque chose de différent à notre public. Mais cela n'a pas été évident.

 

Si vous deviez ne garder qu'un titre...

Je choisis Say what you want.

 

Où avez-vous donné votre premier concert avec Texas ?

Dans un bar à l’université de Dundee en Ecosse, devant une trentaine de personnes, la plupart nos amis. Nous avons dû rejouer deux fois certains morceaux car nous n’en avions pas assez en stock. J'étais tétanisée, morte de trouille.

 

Et aujourd’hui ? 

Je n’ai plus le même trac qu’avant lorsque je me cachais derrière ma guitare. Nos prochains concerts parisiens seront très intimistes avec peu de monde sur scène. Il y aura une grande interaction avec les spectateurs.

 

Vous deviez faire partie de l'émission "The Voice" sur TF1. Pourquoi avoir refusé ?

Je n'étais pas prête à faire des compromis. J'ai préféré ne pas faire partie de l'aventure.

 

Texas 25, Texas (PIAS). En concert du 11 au 13 mai aux Folies Bergère, Paris 9e.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles